Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 avril 2020

Déconfinement décrit…

Ouais, j’ai honte…
Mais que voulez-vous, je ne peux résister...

Aucune image disponible

produit-3434169.jpeg

2018-10-13.jpg

Que je vous dise…
Heure-Bleue n’a pas de tension dans les yeux.
Heure-bleue n’as pas de tension artérielle exagérée, c’est même parfaitement normal.
Moi non plus.
Il n’y a de la tension qu’à la maison.
Le confinement ne réussit pas à l’appartement.
Qui répercute sur ses habitants.
On aurait dû savoir que c’était grave…
Quand on a l’impression d’une sortie dans le monde en prenant le bus pour aller chez le médecin, c’est que quelque chose ne va pas.
La lumière de ma vie supporte mal le confinement.
Quant à moi, je ne supporte pas du tout.
Vous imaginez bien qu’avec un appartement occupé par Heure-Bleue qui ne supporte pas la sensation d’être prisonnière et  votre serviteur qui ne supporte pas d’être enfermé, on va pouvoir appeler la maison « el Pao », ce village où, d’après Buñuel la fièvre monte et où ce n’est pas la fièvre du samedi soir…
On va donc aller faire un peu de ravitaillement histoire d’éviter le coup de pied malencontreux de l’une dans les testicules de l’autre et le coup de pied involontaire mais si pratique dans le ventre de l’autre.
On a déjà prévu une super consolation ce soir.
N’allez pas imaginer des trucs, il s’agit de s’offrir un « restaurant à la maison ».
Nous commanderons quelques plats qui nous font déjà saliver dans un restaurant vietnamien de la rue Caulaincourt qui nous avait déjà fait nous pâmer devant les senteurs qui en sortaient avant-hier après midi.
Ils nous l’apporteront.
Je ferai le service
Ça devrait être super bien.
Je vous raconterai ça plus tard.
En attendant, on devra écouter le Premier Ministre se prendre les pieds dans le tapis du déconfinement, roulé plus serré qu’il ne le pensait.
Puis on ira au Monop’ se ravitailler pour les jours qui viennent.
Et je commanderai notre « dîner au restaurant de chez nous »…

Commentaires

Je pense que ce repas vietnamien va vous faire du bien, surtout après tout ce que va nous annoncer le premier ministre !
Comme il a un peu plu, je viens de planter mon persil, de quoi agrémenter la cuisine...

Écrit par : Fabie | mardi, 28 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Voilà une bonne nouvelle, tout va bien sur le plan physique. Cela aurait pu ne pas être et puis la perspective d'une orgie embelli quelque peu le paysage. J'avoue que c'est entant aussi ce que je vois sur tes photos me fait saliver. Mais régime régime ! quand au sinistre sir, laissons le pour ce qu'il est. Demain quelqu'autre viendra dire le contraire d ce qu'il annoncera et puis la chaine continuera.
Nous on continuera de se battre comme Don Quichotte avec leurs moulins à vent.

Écrit par : delia | mardi, 28 avril 2020

Répondre à ce commentaire

miam miam, de bons petits machins asiatiques!
rien de tel pour remonter le moral défaillant
courage!

Écrit par : Coumarine | mardi, 28 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Après avoir écouté le " dalmatien du havre", j ai trouvé ce pseudo amusant, ici aussi le moral n est pas au top....les restrictions de circulation entre départements nous touchent de plein fouet

Écrit par : ang/col | mardi, 28 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Vous pourrez sortir à 100 kms sans attestation , mais faut il une bonne raison ,telle est la question

Écrit par : epalobe | mardi, 28 avril 2020

Répondre à ce commentaire

La fièvre monte à El Paso... mais le resto vietnamien a de la ressource et je commanderais bien quelque chose moi aussi !
Je ne voudrais pour rien au monde être aux commandes du pays et ne l'ai jamais souhaité. Mais qu'aurais-je fait ? Et qu'auraient fait ceux qui râlent ? Il y aura d'autres malades, d'autres morts avant que cela finisse, et je souhaite ardemment que les miens soient épargnés... Mais s'ils ne l'étaient pas ? Qui rendrai-je responsable de cette tragédie ? Le bouc émissaire a repruis du service semble-t-il, et c'est bien commode.
Il a plu hier : l'eau est revenue dans ma cave et les maçons ne peuvent intervenir à cause du confinement... Saleté de virus ! Même de ça, il est responsable !

Écrit par : Gwen | mardi, 28 avril 2020

Répondre à ce commentaire

ce soir...la soirée sera belle .… et bonne ...pour vous! Je n'ai jamais mangé chinois !

Écrit par : emiliacelina | mardi, 28 avril 2020

Répondre à ce commentaire

oui chez moi on appelle ça "troostvoedsel", de la nourriture-consolation, j'essaie ce truc avec ma mère aussi, croissants au beurre, tartelettes aux fraises, mousse au chocolat LOL tout ce sucre qu'elle nous défendait de manger quand on était enfant et qui lui fait tant plaisir aujourd'hui ;-)

Écrit par : Adrienne | mercredi, 29 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire