Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 mai 2020

La mécanique ? Elle a bien de la chance.


Ne dites rien...
Un mauvais souvenir sans doute colle à ma mémoire comme le sparadrap au doigt du capitaine Haddock.
Au point que le mois de mai, selon le moment m’attriste au plus haut point ou m'égaie.
Sinon, malgré les nuages qui habillent le ciel aujourd'hui, le printemps se rappelle à mon souvenir de façon plus légère.
Au point qu’après l'avoir retouché je vous fais partager ce délicat instant que j’hésite à appeler poésie.
Ça ne me viendrait pas à l’esprit tant je sais que la poésie est un art difficile.
Heureusement, je sais qu’être poète et savoir versifier ne sont pas la même chose.
Ça me permet de vous présenter de sonnet printanier qui montre que la mécanique et les sentiments ne sont jamais si éloignés qu'on pense..

Tous l’avaient remarqué et chez tous les observent
Comme le vieux marin admire sa baie, bête
Comme le vieux notaire au bout de l’acquêt quête
Tous nous aimons les femmes et ainsi les conserves.

Si Laure était moins chère comme disait Pétrarque
Nous saurions tous que ce qui le mène et l’habite
Et le tient attaché tel le cotre à la bitte
Lors Cupidon eût fait l’économie d’un arc.
 
Comme eût dit Théophile s’il était avec nous
Qui nous parlait de fesses et de héros des reins
De déesses de marbre et de héros d’airain

Ce vers de Hérédia nous mit tous à genoux
Devant vous qui dansez si belle sarabande
Nous faisons comme Eros qui tend son arc et bande

Commentaires

un petit seau d eau froide pour notre ami qui s echauffe aujourd'hui ?

Écrit par : ang/col | mercredi, 06 mai 2020

Répondre à ce commentaire

Monsieur Jourdain était tout content de faire de la prose sans le savoir. Et mon instit de primaire nous disait, quand l'un d'entre nous s'amusait à versifier :" qui fait des vers sans le savoir est un âne sans le vouloir" Ça m'amuse beaucoup de versifier en le sachant et en voulant bien être un âne ! ;-)

Écrit par : Yvanne | mercredi, 06 mai 2020

Répondre à ce commentaire

Aussi bon que Théophile Gauthier dans ses poésies libertines... ;-)
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | mercredi, 06 mai 2020

Répondre à ce commentaire

évidemment, si c'est cautionné par Pétrarque ;-)

Écrit par : Adrienne | jeudi, 07 mai 2020

Répondre à ce commentaire

où la poésie va-t-elle se cacher parfois! C'est un exercice qui mérite une super bonne note et dont la lecture m'a fait rire !

Écrit par : emiliacelina | jeudi, 07 mai 2020

Répondre à ce commentaire

comme Emilia! :-)

Écrit par : Ambre | jeudi, 07 mai 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire