Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 07 juin 2020

Les jolies colonies de vacances…

bisous.jpg

J’ai entendu hier matin quelque chose d’étrange.
Il était question de « colonies de vacances apprenantes ».
Quoique cela veuille dire, ça allait signifier au moins une chose : Les gosses allaient partir en vacances avec l’entrain qui menait l’ouvrier qui « allait au charbon »…
Puis, une autre raison de pourrir ces « colonies de vacances apprenantes » se fit jour au fur et à mesure que le journaliste égrenait « les précautions indispensables à la sécurité » des enfants.
Ceux qui auraient la chance – deux cent cinquante mille enfants tout de même- de « profiter » de ces « vacances » se trouveraient masqués, leurs moniteurs itou.
Les repas les verraient soumis à la « distanciation sociale », comme si elle n’existait pas dans leur monde habituel.
Ces pauvres enfants, eux que l’on envoyait autrefois « en colo » pour soulager leurs parents et leur apprendre que les vrais arbres n’ont pas de grilles de fonte autour du tronc, pour leur apprendre aussi que les relations sociales doivent être empreintes de solidarité, de camaraderie et de bien d’autres choses allaient déchanter sous peu.
À écouter ce chantre de l’hygiénisme, je me suis dit soudain que le premier baiser de ceux qui auraient normalement dû avoir la chance de le voler allait avoir un drôle de goût…
D’un seul coup, ça m’a gâché leurs vacances.
Pauvres gosses…
Non seulement ils ont raté l’école mais en plus on leur aura pourri l’école buissonnière…

PS :
Nous partons chez les enfants et nous ne reviendrons que lundi soir.
Ergo, je vous lirai seulement mardi...

Commentaires

De mon temps,il n'y avait pas la mixité (scolaire) apprenante; elle s'apprenait à la sortie des cours

Écrit par : Nina | dimanche, 07 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Mes petits qui ont repris l'école, deux jours par semaine, y vont en pleurant...
Alors des vacances apprenantes dans les mêmes conditions que le scolarité actuelle, c'est vraiment du grand n'importe quoi !

Écrit par : Fabie | dimanche, 07 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Pauvres gosses....
Profitez bien des votres !!!

Écrit par : Manoudanslaforet | dimanche, 07 juin 2020

Répondre à ce commentaire

excellent week-end à vous tous!

Écrit par : Adrienne | dimanche, 07 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Pauvres enfants en effet...
Bonnes journée et soirée chez les enfants, c'est extra !

Écrit par : Praline | dimanche, 07 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Chachounette ma raconté comment se passaient ses deux jours d'école par semaine, c'est ridicule, ubuesque et affligeant

Écrit par : ang/col | dimanche, 07 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Les bisous de Merveille et P'tit' Soeur se feront-ils à travers un masque ? Profitez bien de ces instants précieux...

Écrit par : Gwen | lundi, 08 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Ah, mais vous devez être rudement contents d'être chez vos enfants !!! Je suis vraiment contente pour vous o:))) c'est un très très grand moment !!!

Écrit par : Pivoine | lundi, 08 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais aimé les colonies de vacances (je n'en ai pas fait beaucoup, heureusement...) je détestais faire la sieste... Je détestais boire de la bière de table (je suis rentrée avec la peau tout à fait hérissée de petits points... Ma peau douce de bébé avait disparu). En plus, c'était chez des reigieuses (donc, il fallait encore ! aller à la messe...) c'était encore pire en néerlandais la messe... Si c'est possible. Bref. Les colonies de jour n'ont pas beaucoup mieux fonctionné (encore des siestes et de la mauvaise nourriture).

MOn fils, lui a fait des camps chez les Amis de la terre, ce n'était pas très long, quatre jours dans un domaine dans les Ardennes, et il aimait plutôt bien.

Écrit par : Pivoine | lundi, 08 juin 2020

Répondre à ce commentaire

et il se trouve des parents qui y envoie leurs gosses pour partir seul de leur coté en vacances!
J'aurai bien aimé aller en colonie de vacances mais certes pas dans ces conditions ! C'est du n'importe quoi

Écrit par : emiliacelina | lundi, 08 juin 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire