Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 31 juillet 2020

Red Russian


Mercredi soir, après le bulletin météo, une publicité a attiré mon attention.
Non que l’idée d’acheter une voiture m’effleurât je fus attiré par la musique accompagnant le clip publicitaire de la maison Volvo.
Une voix de contralto plutôt agréable donnait une version assez surprenante de la chanson « I want to break free » qui valut à Queen quelques déboires dus essentiellement au côté « cul serré » des anglo-saxons dont le moralisme hypocrite m’agace depuis longtemps qui s’offusque plus du travestissement d’un chanteur qu’aux accrocs à l’éthique en matière d’économie.
Hier, tandis que la lumière de mes jours était chez le coiffeur, j’ai passé un moment seul à la maison que je mis à profit pour chercher qui chantait cette chanson de Queen.
Et j’ai trouvé.
Cette chanteuse qui transforme « I want to break free » en une berceuse assez ensorcelante s’appelle « Red Russian ».
Je ne sais si ce pseudo fut choisi pour rappeler un cocktail constitué dans sa version « cocktail pour homme » d’une moitié de vodka et d’une moitié de schnaps, en souvenir du passé communiste des Russes ou simplement parce que la chanteuse est une vraie « ginger », une rouquine.
J’ai donc écouté cette version et apprécié ce clip étrange.
J’en ai retiré que je comprenais bien qu’elle voulût « être libre » mais qu’hélas elle ne s’y prenait pas de la meilleure façon qui soit.
Je ne gloserai pas sur des escarpins au look « shalala » qui disent illico que si sa « libération » dépend de sa vélocité, elle est déjà morte…
Mais c’est une rouquine que je trouve plus avenante que Freddy Mercury et qui dit de façon plus douce son envie d’être libre…
Ce qui fut le souhait de nombreux Russes, « red or not » jusqu’en 1989 et qui probablement le souhaitent de nouveau depuis que Vladimir Vladimirovitch. Poutine a décidé qu’il resterait au pouvoir jusqu’à la mort…
Et je n’ai toujours pas saisi le rapport avec la voiture Volvo car je sais bien qu’une voiture n’a jamais rendu libre qui que ce soit.
Il faut toujours mettre du pétrole dedans, l’assurer, la réparer, la garer au risque de la retrouver en fourrière ou au mieux agrémentée d’un papillon qui vous enjoins de payer au plus vite une somme scandaleuse au prétexte que vous vous êtes arrêté…

Commentaires

Il n'y a plus de pub de lessive !!! Il y a beaucoup de pub d'autos !!! C'est qu' avant, on consommait
pas assez cher ?? Par contre les "vieux" sont ciblés avec les "protections" en tout genre (il n'y a pas de petite Economie).

Écrit par : Nina | vendredi, 31 juillet 2020

Répondre à ce commentaire

je préfère l'original, et de loin ;-)

Écrit par : Adrienne | vendredi, 31 juillet 2020

Répondre à ce commentaire

Elle est maquillée comme une voiture volée.
Je ne connais pas la chanson.

Écrit par : Berthoise | samedi, 01 août 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire