Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 12 février 2021

Les doigts gelés...

J’ai failli écrire quelque chose hier matin.
Quand je me suis levé, histoire de n’être pas en caleçon quand le type de la chaudière arriverait, il faisait à peu près 16°C dans la maison.
J’ai ramené la pression d’eau à sa valeur normale dans la chaudière car la nuit avait vu disparaître la pression d’eau dans le circuit, d’où l’arrêt total dans la nuit…
Au plus fort de mon courage, j’ai hésité.
Allais-je passer le reste de la journée dans les toilettes ?
Il y fait à peu près tiède pour des raisons obscures et je me suis dit qu’enfermé là avec mon bouquin était une option intéressante…
Hélas, la lumière de mes jours n’est sûrement pas de cet avis.
Alors j’ai préparé son petit déjeuner, ai pris le mien et me suis « précipité très lentement » dans la salle de bains, c’est à dire avec l’idée d’y être très rapidement mais en prenant mon temps.
À l’idée de retirer le peu d’oripeaux que j’avais sur le … sur le dos, je frissonnais déjà.
Mes jambes, qui ne sont plus les merveilles musclées qu’elles étaient conservaient encore assez de poils pour qu’elles se transformassent sous l’effet du froid en une sorte de paire d’écouvillons géants, de ceux qui devaient servir à Bacchus pour nettoyer des bouteilles que je supputais gigantesques.
Nu comme ma maman m’avait fait, mais plus vieux et moins mignon, je me suis dépêché d’aller dans la chambre pour me vêtir.
J’en ai profité pour faire le lit pendant que la femme de ma vie était dans la salle de bains, évènement rare à cette heure matutinale.
Puis couvert d’une couche de coton et deux couches de cachemire, je me suis mis devant mon clavier.
Une cervelle, telle celle d’une poule devant une fourchette, encombrait mon crâne où elle ne faisait qu’assurer les fonctions réflexes comme la respiration, la digestion et en outre tenait un peu chaud à mes cheveux…
Du coup, ce matin, j’ai craint entendre le voisin frapper à la porte et me dire avec un air inquiet « alors que vous geignissiez ainsi devant la porte j’eus peur que les choses empirassent au point que la conjugaison du verbe coudre m’échappât et que je fusse incapable de dire « Mon dieu ! Il eût pourtant fallu que vous cousissiez cette tenture avant que nous nous aperçussions de son triste état ! » ce qui m’aurait fort marri ! »
Bon, je connais mon voisin et habituellement nous conversons de façon plus décontractée mais il faut bien que je vérifie de temps à autre que malgré la lecture des nouvelles telles qu’écrites sur mon navigateur, je me rappelle comment conjuguer les verbes en français.
Voilà à quoi je suis réduit les matins sans chauffage pour me réchauffer les doigts.
Mais je n’ai toujours rien à vous dire.
Pourvu que le mec du chauffage fasse le boulot !

Commentaires

Ah mes pauvres ! J’espère moi aussi que votre chauffagiste sera efficace ! Ça va s’arranger.

Écrit par : Anita | vendredi, 12 février 2021

Répondre à ce commentaire

Tomber en panne de chauffage en hiver, c'est comme tomber en panne de clim l'été...Ouais, bof, bof, ce que je dis..Faut pas être sorti de ST Cyr pour dire ça tu penseras peut-être..
16°, ça va encore avec 2 pulls en cachemire sur le dos...Mais, faudrait pas que ça dure...Ce matin, nous avions 15° en nous levant. Oui, nous éteignons le chauffage la nuit, enfin de minuit à 8h.. Mais, avec le poêle à granulés, la maison chauffe vite..
Si votre chauffagiste n'est pas venu aujourd'hui, vous êtes bons à vous geler les 2 jours suivants. Remarque, dimanche, c'est la St Valentin...Comme HB a toujours trop chaud, tu pourras te coller à elle. Ca te fera un bon prétexte.
Je sais, pas drôle mon humour. J'en ai fait une hier qui n'a pas plu non plus à ma soeur et à mon beau-frère. Pourtant, ça me fait toujours rire..Tu veux que je te la raconte ? Mais, si je la raconte sur mon blog, ma soeur et mon bof vont me lire, et, peut-être penser qu'une fois, ça va de rire à leurs dépends, mais 2 fois que ça mériterait une paire de claques. Comment les gens ne comprennent pas toujours mon humour ? Ne serait-il pas toujours fin...comme le sel.

Écrit par : julie | vendredi, 12 février 2021

Répondre à ce commentaire

16° ? Je pense que c'est ce que nous avons en haut dans les chambres. Nous arrivons à 18° en bas lorsqu'il fait moins que 0 dehors. Heureusement l'insert marche bien et nous pouvons atteindre les 20°. Mieux que les deux cachemires : 1 cachemire + 1 polaire par dessus. Crois en ma longue expérience dans cette maison à courants d'air !!

Écrit par : ang/col | vendredi, 12 février 2021

Répondre à ce commentaire

Alors il est venu le monsieur réparateur de chaudière ? Parce qu'au clavier avec des moufles ça va pas être facile ;-)

Écrit par : Praline | vendredi, 12 février 2021

Répondre à ce commentaire

J'adore quand tu n'as rien à nous dire ! tout autant que les conjugaisons au subjonctif ! je trouve qu'on ne les utilise pas assez :-)

Pour le reste, je vous souhaite plein de courage ! (chez moi il fait 14°...)

Écrit par : Ambre | vendredi, 12 février 2021

Répondre à ce commentaire

Sincèrement, je compatis ! Pas drôle du tout une panne de chauffage par le froid qui court. Cependant, vu la teneur de ton texte, il semblerait que tes neurones ne soient pas tous refroidis !
Si je comprends bien, le maniement de la conjugaison réchaufferait ?
Et dis-nous bien vite si le plombier-bier-bier-bier-bier
a bien fait son turbin
dans la salle de bains-bains-bains-bains-bains
;-)

Écrit par : alainx | vendredi, 12 février 2021

Répondre à ce commentaire

Voilà qui doit vous donner envie de fuguer dans un pays chaud ! ;)

Écrit par : Fabie | vendredi, 12 février 2021

Répondre à ce commentaire

Je compatis d'autant plus que quelques quartiers de Nantes avaient été privés de gaz (et donc de chauffage) pendant quatre jours de décembre 2019 à l'initiative de grévistes zélés.
Ce fut un beau scandale quand lesdits Nantais apprirent la vraie raison, cat on nous laissait croire qu'il s'agissait d'une panne !
Les responsables devaient être jugés, mais on n'entend plus parler de l'affaire...

Écrit par : Gwen | vendredi, 12 février 2021

Répondre à ce commentaire

Si ça ne s’améliore pas demain, et acheter un petit poêle a pétrole?
Bon ça fait environ 100€ plus un bidon de pétrole.
Et il ne faut pas le laisser fonctionner toute la’ nuit. En principe, il y a une sécurité....mais la SEULE sécurité réelle c est de ne pas le laisser fonctionner toute la’ nuit.
Le matin, tél le preux chevalier que vous êtes, vous bondissez souplement du lit, le branchez, retournez prestement dans le lit, serré dans les bras d heure bleue, et vous levez tous deux quand la température est acceptable.
Dans la journée vous deplacezle petit poêle d une pièce à l autre
Ceci n est envisageable que si la situation ne s amélioré pas sous 24h

J espère que tout ira bien dès demain
Bicounette87

Écrit par : Bicounette87 | vendredi, 12 février 2021

Répondre à ce commentaire

Tu nous vois installer un poêle à pétrole dans un appartement sans cheminée ?
Tu veux notre mort ? ;-)

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 12 février 2021

Mais non, avec un poêle à pétrole, on a pas besoin de cheminée, et, comme le dit Bicounette, on peut le déplacer de pièce en pièce...Nous en avions acheté un, il y a fort longtemps...Mais, comme le poêle à granulés, il me faisait peur...Effectivement, il faut éviter de le faire tourner des heures et la nuit. Maintenant, où est-il ? Parti à la poubelle je suppose...
Alors, il est venu le plombier ? Dommage que le notre soit si loin de vous, car, il est formi-formidable et dépanne tout de suite quand il y a urgence...en plus, il n'est pas cher....
ps : ce matin, dans ma rue, il y avait réunion de chantier...Je me suis cassée la figure 2 fois sur la route gelée, ce qui a provoqué la risée générale, ouf, pas de mal, mais, pourquoi ça fait toujours rire quelqu'un qui s'étale par terre.....nous avons -5°...Là, j'ai décidé de ne plus sortir tant que ça n'aura pas dégelé...

Écrit par : julie | samedi, 13 février 2021

risée générale, non plutôt l'hilarité générale, car, ce n'était pas méchant...

Écrit par : julie | samedi, 13 février 2021

Répondre à ce commentaire

Julie, j'ai dévalé un jour tout un escalier sur les fesses, durant un séjour au ski avec le lycée.
En bas quelques uns m'ont vue arriver, ils ont attendu que je me relève, avant d'éclater de rire.
C'était au début du séjour, et durant toute la semaine à chaque fois qu'ils me voyaient, ils étaient morts de rire.

Écrit par : Fabie | samedi, 13 février 2021

oh! tous ces verbes en asse...isse...usse... il semble bien que le froid ne t'a pas rétréci le cerveau ! A votre place je serai retsée sous la couette! Bon dimanche !

Écrit par : Emiliacelina | samedi, 13 février 2021

Répondre à ce commentaire

A Alger dans ma classe, la prof a fait une 'flambée' : de l'alcool à brûler dans une cuvette!! Vous imaginez ça aujourd'hui ??

Écrit par : Nina | dimanche, 14 février 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire