Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 17 juin 2021

Une expérience inoubliable…

Comme c’est le cas, j’ai fait chauffer une soupe pour que la lumière de mes jours ne succombe pas d’inanition.
C’est risqué ces temps-ci car j’ai lu qu’une femme venait d’être mise en examen car le petit était mort de faim…
Donc, d’abord éviter la « mise en examen ».
Ensuite, aider Heure-Bleue à se sustenter.
J’ai donc fait tiédir car il n’est pas question qu’elle mange autrement que froid ou tiède.
Enfin… Manger, c’est vite dit…
Boire et « mâchouiller » serait plus juste.
Tiédir quoi ?
Une « soupe bio », et pas n’importe laquelle.
Un velouté « carottes-potiron ».
Quand le velou… Bref, la chose, fut dans la casserole, elle éclaira à elle seule la moitié de la cuisine.
D’un rouge-orangé éblouissant, le « velouté » m’a illico rappelé les « minium », cette peinture antirouille qui devint d’un gris tristounet il y a des décennies.
Sur l’instant, je n’ai rien dit, cachant une légitime inquiétude quant à la réaction d’Heure-Bleue.
Elle a dit « Beurk… Je n’aime pas le potiron, c’est sucré… »
J’ai goûté.
Bon, honnêtement, on sent moins le gout de solvant qui s’échappe du minium.
Je n’ai jamais goûté le minium donc la comparaison s’arrête là.
Mais franchement, si ce n’était pas bio et tout préparé, personne n’achèterait ce velouté.
J’ai goûté, c’est pas top.
Je vous abandonne donc là, je m’en vais chez « mon » médecin en espérant qu'il pourra soulager mon « épuisement des entrecôtes » à force de toux due à une rhinite allergique.
Le mimétisme conjugal frappe partout et à tout âge…

Commentaires

c'est vraiment pas de chance d'etre malades en meme temps. Je connais cette douleur et je compatis, cette année por moi moins de rhinite allergique grace au masque. et moins de sorties.

Écrit par : francesca | jeudi, 17 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Le masque ne t'aura même pas protégé des allergies, c'est ballot !

Écrit par : Fabie | jeudi, 17 juin 2021

Répondre à ce commentaire

C'est le rendez-vous des "Tamalous" ici...
Je me demande si je ne vais pas essayer de fréquenter des blogs de "djeuns"...

Quoique...c'est dans les vieux pot(e)s, qu'on fait les meilleures soupes ! ;-)

Écrit par : La Licorne | jeudi, 17 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Ces soupes je les aies essayees c est quasi immangeable

Écrit par : Ang/col | jeudi, 17 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Bonjour Patrice,
j'ai dû goûter une seule fois (ça m'a suffi) aux soupes toutes prêtes, même bio, mêmes très appétissantes, il s'est avéré que cela ne valait pas la soupe que je prépare moi même (je n'aime pas non plus le potiron, héritage de ma mère qui ne nous en a jamais fait manger - j'ai donc connu le goût du potiron à l'âge adulte - elle disait que ça lui rappelait la guerre)
J'espère que ton médecin va te donner un traitement qui soulagera vite cette rhinite. Tu y es sujet d'habitude ?
Bon courage à tous les deux !

Écrit par : Ambre | vendredi, 18 juin 2021

Répondre à ce commentaire

le commentaire de La Licorne me fait rire :-)

Écrit par : Ambre | vendredi, 18 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Sur le plan économique une chose m'étonne au plus haut point :
qu'il y ait encore des entreprises qui fabriquent des soupes industrielles
et pire encore qu'il y ait des consommateurs pour acheter ces consommés frelatés.
Comme disait Coluche : « ils le vendent ! Ça ? »
À la limite… comme torture dans un commissariat… et encore… on risque le tribunal pénal international…

Écrit par : alainx | vendredi, 18 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire