Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 25 juin 2021

87ème devoir de Lakevio du Goût.

devoir de Lakevio du Goût_870.jpg

J’aime ce pastel de Sally Strand.
Même s'il vous a déjà été proposé par Lakevio, je vous le propose.
Pourquoi ?
Eh bien parce que cette « rouquine » me parle.
C’est un sujet – pas un objet – sur lequel j’ai toujours aimé m’étendre.
N’y voyez rien de leste quoiqu’on puisse penser de cette tournure de phrase.
Mais, mon dieu ! Que cette épaule et ce cou pâles me parlent et m’appellent !
Et vous ?
Que vous inspire ce pastel de Sally Strand.
Bien que je vous aie déjà parlé de cette rousse, je pense avoir encore quelque chose à en dire.
Pourtant, ça fait des décennies que je vous en parle mais je suis intarissable car il y a encore tant à découvrir.


Commentaires

Et les brunes, ça compte pour des prunes !!!

Écrit par : Nina | vendredi, 25 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Non mais j'ai toujours été attiré par les rousses.
Probablement une question de contraste avec moi.
Tu as vu le nombre d'Africains collés à des blondes ?
C'est sûrement le même ressort qui joue...

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 25 juin 2021

Et bien,moi, c'est les bruns :))

Écrit par : Nina | vendredi, 25 juin 2021

Répondre à ce commentaire

tu es une "claire" ou une "mate" ?
(ce qui ne veut pas dire qu'un "mat" ou un "clair" ne peut être attiré que par son contraire mais c'est courant)

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 25 juin 2021

Je suis châtain (misère): un compromis entre ma mère brune espagnole et mon père blond suisse.

Écrit par : Nina | vendredi, 25 juin 2021

Magnifique ce pastel

avec toutes les rousses que tu nous "proposes", j'espère qu'Heure Bleue n'est pas jalouse !

Écrit par : Ambre | vendredi, 25 juin 2021

Répondre à ce commentaire

ça tombe mal, la peau blanche était déjà mon sujet de ce samedi...
(et que veux-tu que nous continuions à inventer d'histoires rousses?)
mais bon, c'est fait.

Écrit par : Adrienne | samedi, 26 juin 2021

Répondre à ce commentaire

J'aurais pu te placer le texte déjà paru pour Lakévio et tu n'y aurais vu que du feu, mais j'ai joué le jeu de la nouveauté et donné une suite...

Écrit par : Gwen | dimanche, 27 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Ah, là ! Je craque ! A mes yeux, de toutes les courbes qu'on leur connaît, la singularité de la grâce féminine se niche là : de la nuque à l'épaule.
Et donc, j'abonde, Sieur LeGoût, avec un nouvel acrostiche : "La nuqueuse".
Par ici, s'il-vous-plaît...

http://niak65poletique.canalblog.com/archives/2021/06/28/39035087.html

Écrit par : tiniak | lundi, 28 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire