Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 24 septembre 2021

Il fut un temps où

20210923_154704.jpg

Cette photo prise hier au cimetière du Montparnasse me paraît illustrer la note d’aujourd’hui.
Adrienne nous parle aujourd’hui de Thomas de la Fuente.
Un bref passage de sa note m’
a rappelé un souvenir de l’époque où Heure-Bleue était libraire.
C’était un matin, pour ce que je me rappelle de ce matin-là, il faisait beau et la lumière de mes jours s’affairait tandis que, derrière la caisse, j’attendais le chaland.
Deux jeunes femmes entrèrent alors et s’enquirent d’un ouvrage dont j’ignorais tout.
Un ouvrage censé traiter de métempsycose, de vies antérieures et autres promesses d’éternité à pas cher.
Après m’être un peu renseigné sur leurs souhaits, l’une d’elle, voyant ma moue dubitative, m’affirma  avec conviction que « Si, si ! Je vous assure ! On a des souvenir de ses vies antérieures ! »
Sa comparse surenchérit alors « Mais oui ! D’ailleurs, moi-même j’étais sorcière au Moyen-Âge, eh bien je vous assure qu’être brûlée sur un bûcher, c’est pas drôle ! Ça fait très mal ! »
Un peu ébahi par ces révélations qui ne correspondaient pas du tout à ce que la biologie disait de la vie qui commence avec l’assemblage de deux corps consentant au mélange de leurs ADN et finit par la dilution de nos composants dans l’environnement, je les écoutais.
Heure-Bleue intervenait de temps à autre pour poser quelques questions censées les pousser dans leurs retranchements.
Que je vous dise, pas plus que moi, et même encore moins que moi, Heure-Bleue n’est du genre à plonger dans ces histoires.
Et ces deux jeunes femmes insistaient,  cherchant à nous convaincre que nous-mêmes avions eu des vies antérieures autrement palpitantes que la vie de libraire au XXème siècle.
J’osai alors un timide « Vous n’avez jamais remarqué que tous ceux qui vous racontent leurs vies antérieures étaient tous des rois, des ducs, des reines ou de célèbres sorcières ? Que jamais il n’est question de pauvre paysan ou chemineau errant le long des routes et miséreux toute sa vie ? »
L’une m’opposa alors sérieusement « Oui mais c’est normal, ceux là ne savaient ni lire ni écrire… »
D’un ton qui incluait implicitement le « Et paf ! » qui clôt le débat.
Je me gardai de remarquer qu’un mort n’écrit ni ne lit.
C’est là que j’eus l’idée.
Je leur dis d’air pénétré « Bon, je vous le dis, mais  parce que c’est vous… Eh bien je suis la vie antérieure d’un empereur de l’an 4300 après JC… »
C’est là qu’elle mont troué !
Avec un ensemble parfait elles s’écrièrent « C’est comment ???? »
Que voulez-vous répondre à ça ?
Je me suis résolu à avouer « C’est moins drôle qu’être libraire… » mais je ne suis pas sûr qu’elles aient saisi le sel de la réponse…
Le devoir, ce sera donc pour demain.

Commentaires

4300 après JC? tu as fait fort et elles n'ont pas saisi que tu te moquais d'elles?

Écrit par : Adrienne | vendredi, 24 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Ben non !
C'est ce qui en dit long sur la jugeote de certains de nos congénères...

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 24 septembre 2021

J'ai connu une personne qui prétendait que sa fille était sa grand mère, il suffit sans doute d'y croire. Perso, je suis dubitative. Mais tous les mystères sont impénétrables pour moi.

Écrit par : delia | vendredi, 24 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

« Aux âmes bien nées la valeur n'attend pas le nombre des réincarnations »
Paraît que ça redevient tendance la métempsycose et les âmes qui rebondissent de vie en vie comme à saute-moutons.
Je connais des blogueurs qui y croient dur comme caramel mou. Inutile d'essayer de tenter de les convaincre de leur errance, ils sont prêts à jeter leur âme au diable pour qu'elle soit refondue en enclume pour forgeron.

Écrit par : alainx | vendredi, 24 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

ENCORE UNE NOTE qui m'amuse beaucoup, ça fait du bien ! Tu en a d'autres de la même veine ?

Écrit par : Emiliacelina | vendredi, 24 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Un sondage vient d'être fait sur la croyance en dieu, 51 % n'y croient pas....Pourrais t-on dire que ceux qui croient en la réincarnation croient en dieu ? On pourrait faire un sondage sur "en quoi aimeriez-vous être réincarnés ?"...Si je dis un ver de terre, serai-je crédible ?
Un moment, j'ai cru que le devoir du lundi allait être une photo de cimetière..Ouf, on l'a échappé belle...Remarque, ton devoir est réjouissant, pas tristounet du tout...

Écrit par : julie | vendredi, 24 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

L'idée de la métempsycose ne me branche pas trop.
Avec le pot qui caractérise le vivant en général, je me réincarnerais en fourmi pile-poil au moment où un humain pose sa chaussure sur moi et m'écrase en marchant...

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 24 septembre 2021

Un truc qui préoccupe les fervents croyants chrétiens,c'est la "résurrection de la chair" (j'écoute tout y compris radio notre dame) :)). Comment va t'on réssusciter?? Jeune, vieux, une jambe en moins ?? Les prêtres rassurent : Ce sera nous mais autrement !!

Écrit par : Nina | vendredi, 24 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Zhom a visualisé son corps d'en "haut", après un grave accident, alors je pense qu'on ne peut pas tout expliquer.
Après, bien entendu il ne faut pas sombrer dans le ridicule.

Bon, pour le devoir, pas certaine de pouvoir m'y atteler, ce we c'est l'anniversaire de ma puce (8 ans, comme petite sœur ;) )

Écrit par : Fabie | vendredi, 24 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Sereinement incroyante, je jure sur l'honneur de ne me souvenir d'aucune vie antérieure !

Écrit par : Gwen | vendredi, 24 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

ce serait bien (peut être) mais je doute....

Écrit par : ang/col | vendredi, 24 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire