Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 octobre 2021

Devoir de Lakevio du Goût N°102

balade avenue Louise.jpg

Ce matin, je me promenais dans Bruxelles sur Google Map à la recherche de l’endroit où nous avions habité environ un an.
J’ai beaucoup aimé cette petite promenade.
Elle m’a inspiré.
Et vous ?
J’espère avoir lundi quelques lumières sur ce qu’elle a suscité chez vous…

Vendredi matin, comme je vous le disais, je me suis promené avec Go..le_Map à Bruxelles.
Je n’y pensais plus depuis des années quand une des nombreuses dissensions entre l’Union Européenne et la Pologne m’a rappelé Bruxelles.
Je me rappelle avoir habité dans une petite avenue qui donne sur l’avenue Louise.
J’ai alors commencé par vérifier si le cinéma de l’avenue de la Toison d’Or était toujours là.
Quand nous habitions Bruxelles, j’avais été surpris de voir une avenue de la Toison d’Or là alors qu’elle était censée être en Aulide, mais bon…
Puis j’ai commencé à remonter l’avenue Louise, ce qui est fort agréable quand on n’est pas soumis aux aléas de la circulation grâce à « MM GAFAM ».
J’y ai donc flâné le nez au vent de mon écran, me dirigeant vers le Bois de la Cambre.
Arrivé place Stéphanie, j’ai levé le nez vers les toits et le ciel, pensant comme toujours que les caténaires des tramways gâchaient le paysage.
C’est alors que j’ai entrevu un graffiti de bonne taille sur le mur de briques qui surplombait un bel immeuble ancien.
La curiosité m’a poussé à user du zoom pour voir de plus près ce que représentait ce graffiti.
C’était intéressant, ça m’ouvrait des horizons sur une façon de faire que je ne pouvais moi-même expérimenter faute de disposer d’un équipement identique.
C’est là que je me suis dit que la solitude qui frappe aussi bien en Belgique que partout ailleurs dans le monde poussait la population à trouver des solutions, si possible agréables, pour passer le temps…
Si vous aussi usez du zoom de votre machine, vous verrez à quoi on s’occupe, à Bruxelles comme partout ailleurs…
En souriant – niaisement, je dois l’avouer – j’ai poursuivi ma pérégrination jusqu’à l’avenue Legrand.
Je peux vous le dire aujourd’hui : Le petit restaurant « Les filles à papa » de la rue proche de là où nous vivions n’existe plus.
L’avenue Legrand est toujours aussi calme.
Le coiffeur où la maman de Mme Aubry se faisait apprêter a, quant à lui fermé.
Heureusement, le café « Le Carrefour » à l’angle de l’avenue et de la Chaussée de Waterloo est toujours là.
J’aime bien aussi quand certaines choses sont immuables.

Commentaires

J'admire toujours chez Adrienne, quand ce n'est pas la concision, cette admirable technique du "hors sujet habile"...
C'est là :

https://adrienne414873722.wordpress.com/2021/10/25/u-comme-univers-angele/comment-page-1/#comment-88026

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

c'est de cette Toison d'or qu'il s'agit https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_la_Toison_d%27or qui date de l'époque où nous étions Bourguignons, suite au mariage de Margareta van Male, la fille du comte de Flandre, avec Philippe le Hardi.

Écrit par : Adrienne | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Alainx a mis le doigt sur le problème essentiel de Bruxelles : Elle abrite le siège de l'UE !
C'est là :

https://alainx3.blogspot.com/2021/10/bruxelles.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Heure-Bleue y a des souvenirs qu'elle nous distille par petits bouts...
C'est là :

http://heure-bleue.blogspirit.com/archive/2021/10/25/souvenirs-souvenirs-3260188.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

J'aimais beaucoup aller chez le coiffeur, on peut dire que c'est plutôt rare chez moi.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Pour Délia, Bruxelles c'est l'Europe et elle n'est pas contente.
C'est là :

https://deshirondellesetdespapillons.blogspot.com/2021/10/bruxelles-ma-asppiree.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

pas eu le temps de faire mon devoir ....mais j'ai quand même pris le temps ce matin d'aller chercher ce que tu appelles "graffitis" ... j'adore les murales .... aujourd'hui je file chez ma belle soeur.

Écrit par : Emiliacelina | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Gwen nous parle de choux et de sont petit-fils participant à une compétition de "windsurf" en Hollande (le fou ! l'eau est glaciale !)
Peu de Bruxelles mais quelques souvenirs tout de même.
C'est là :

http://bourlingueuse.canalblog.com/archives/2021/10/25/39190932.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Praline rêve joliment mais si nous savons de quoi, pas moyen de savoir où.
C'est là :

http://prali.canalblog.com/archives/2021/10/24/39190702.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas manqué de me rapprocher du graffiti en question. J'avais même envisagé mon billet autour d'icelui ou plutôt d'icelle !
Et puis lorsque j'ai posé ma main sur la chose, mon inconscient est intervenu pour me rappeler que je n'avais point l'expérience version féminine, si ce n'est de visu ce qui était insuffisant. J'ai préféré m'orienter vers la politique… c'est un peu la même chose au final… la même recherche narcissique de se donner du plaisir avec le pouvoir

Écrit par : alainx | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Taper Bruxelles obscène et on a la collection :))

Écrit par : Nina | lundi, 25 octobre 2021

On voit que tu connais bien les lieux et que ta mémoire est intacte ; et ce n'est pas mal de voyager sans bouger de son fauteuil... il faut se contenter des possibles, comme de rêvasser devant ce graffiti (que j'ai trouvé après avoir bien cherché) ;-)

Écrit par : Praline | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Pour ma part, je n'avais rien vu ! Il a fallu que je fasse ce que Nina conseillait : taper Bruxelles obscène ! Il est vrai que je cherchais plutôt des écrits que des dessins...
N'oublions pas que les Belges sont les rois de la bande dessinée !

Écrit par : Gwen | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Mes yeux n'ayant pas distingué la fresque en haut de l'immeuble, j'ai juste supposé qu'il s'agissait d'une fresque peu commune en haut lieu.

Écrit par : delia | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Celui qui a le mieux parlé de Bruxelles, parmi nos écrivains, c'est Odilon-Jean Périer, qui a vécu rue Defacqz d'abord, avenue Louise ensuite (au 268, près de la chaussée de Vleurgat) (fleuregat). Dans Le Citadin (1924). Ojp, c'était mon frère spirituel ;-) nous avons hanté les mêmes lieux, à 50 ans de distance...

Écrit par : Pivoine | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Finalement, en vous lisant, j'ai eu envie d'écrire et je l'ai fait (à un doigt, lol). J'espère que je ne suis pas trop tard et que vous ne m'oublierez pas :-))))

Écrit par : Pivoine | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Je voudrais commenter les textes, mais ça ne prend pas sur blogspot (pour Délia et souvent Alain x) mais je suis en train de tout lire :-)

Les Bruxellois sont les premiers à avoir pâti de l'Europe (cherté du logement, destruction de quartiers anciens), quartiers inabordables sans compter les manifs qui nous emmerdent au premier chef... je vous dis pas ce que c'est que d'habiter une capitale européenne dans un pays de schizophrènes... dans une prochaine vie, je veux naître dans les Ardennes (et épouser un gentilhomme fermier... lol)

Écrit par : Pivoine | lundi, 25 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Quand les prix du logement augmentent, ce ne sont ni l'Europe ni le roi des Belges qui en sont responsables, je verrais bien, des propriétaires et des bailleurs aussi cupides les uns que les autres.
On a le même problème ici où les gens de certains coins regardent les arrivants d'un sale œil alors que ce sont les gens du coin qui augmentent les prix des locations et des appartements à vendre.
L'arrivant préfèrerait à coup sûr payer "le prix d'avant" .

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 octobre 2021

Oui, évidemment, la cupidité joue. Mais l'arrivée en masse de fonctionnaires européens - et d'autres, il n'y a pas que l'Europe, désireux de s'établir dans certains quartiers de Bruxelles a fait grimper les prix (sans doute abordables par rapport à Paris, londres ou new york). Mais pour la destruction de tout le quartier qui va de la rue du Luxembourg et du Trône à la gare, recouverte par les instances européennes, c'est un fait. Pas isolé... le quartier nord aussi a été englouti (pour y construire des bureaux, toujours plus de bureaux...) en résumé et lapidaire, on peut aussi et surtout incriminer le libéralisme sauvage, dans son aspect le plus destructeur... (visible).

Écrit par : Pivoine | mardi, 26 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Je trouve que tu as beaucoup de zwanze ;-) . (http://passionculture.be/2021/10/25/bruxelles/)

Écrit par : Passion Culture | mardi, 26 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Passion Culture nous dit là qu'il a quelques comptes à régler avec au moins une Bruxelloise.
Il le dit bien, comme toujours...
C'est- là :

http://passionculture.be/2021/10/25/bruxelles/

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 26 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Bonjour le Goût, tu n'as pas mentionné le lien vers mon texte...

pourquoi ?

Écrit par : Pivoine | mercredi, 27 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Parce que j'ai oublié ! ;-)

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 27 octobre 2021

Pivoine, que j'ai oubliée dans mes pérégrinations "webesques" du lundi, montre avec talent qu'elle est une Bruxelloise.
Et une Bruxelloise qui sait nous mener dans les dédales de sa vie.
C'est là et j'ai aimé.

http://uerbauolant.canalblog.com/archives/2021/10/25/39191912.html

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 27 octobre 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire