Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 02 décembre 2021

Humour Noir…

179195667_310719190555009_1781334308826008200_n.jpeg

Aujourd’hui est mon jour « politically incorrect ».
Hier on est allé à la mairie du XVIIIème.
Le but initial et officiel était pour moi d’accompagner la lumière de mes jours se faire injecter la troisième des probables deux-mille-huit-cent-seize doses de vaccin contre « le » ou « la » Covid-19.
Pour ma pomme personnelle, la mienne, en vieux chat gourmand de saletés, c’était de récupérer deux boîtes de chocolats offertes par la mairie du XVIIIème à ses administrés près de « lâcher la rampe ».
Ce dernier objectif fut le plus rapide et le plus aisé à atteindre.
Faire vacciner la femme de ma vie fut en revanche moins aisé.
Afin que les choses fussent exécutées dans l’ordre et la justice, un ticket était tendu à chacun pour qu’il pût s’asseoir et attendre l’appel de son numéro.
Les tickets étaient dans la série des trois cents.
Celui de la meilleure moitié de moi-même était 310.
Et c’est là que ça a commencé à dérailler…
La préposée à l’autorisation d’entrer dans « la salle des piqûres » a commencé à appeler « Trois-cent-deux ! »
Une dame s’est levée et est entrée dans la salle.
Puis «  Trois !!! »
Personne n’a bougé.
Nouvel appel, crié cette fois « 
Zéro trois !!! »
De nouveau, personne ne bougea.
J’ai dit assez fort « Trois-cent-trois ! »
Une dame s’est levée et est entrée dans la salle…
À « zéro quatre » il m’a fallu recommencer.
La dame qui appelle est alors sortie dans le couloir et a harangué la foule en articulant fortement « zéro cinq !!! »
Les gens semblèrent alors avoir compris le mécanisme.
Il y eut une autre hésitation et la préposée à l’appel ressortit vivement.
C’était une jeune femme, une Africaine ou une Martiniquaise, de grande taille.
Elle toisa la foule de toute sa taille et avec l’autorité de la guichetière de l’Administration.
J’allais dire quelque chose.
La femme de ma vie a dû sentir qu’une énormité allait m’échapper car elle m’a dit « Tais-toi ! Tout le monde n’a pas le sens de l’humour… »
Plus tard, une fois piquée et après avoir patienté histoire d’être sûr qu’elle n’allait pas se rouler par terre en proie à un œdème de Quinck carabiné, elle m’a dit « Alors ? Qu’allais-tu dire ? »
L’air penaud j’ai avoué avoir ri sous cape à l’idée de dire « Franchement ! Non mais qui commande ? On se demande vraiment qui est le Blanc ici ! »
La lumière de mes jours m’a dit, la voix pleine de commisération « T’as vraiment le fond chiant… »
Alors que je sais bien que je ne suis pas raciste.
Le seul Noir que je déteste, à part feu Bokassa et Omar Bongo, est ce petit couillon qui vandalise les « Vélib  pour venir embêter les gosses à la sortie du collège en face.

Commentaires

Ça m’a fait rire, humour second degré. Heureusement que vous ne l’avez pas dit :)

Écrit par : Do | jeudi, 02 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Heure Bleue avait bien senti que cela allait être "irrattrapable" ;)

Écrit par : Fabie | jeudi, 02 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

A 3 on recommence, c'est ça ? Peut être que la dame ne sait compter que jusqu'à 10 ?

Écrit par : delia | jeudi, 02 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

C'était normal c'était une africaine. Ces gens-là savent très bien que les blancs ne savent pas compter au-delà de 100…
elle se mettait à la portée de la matière grise des cerveaux blancs.

Écrit par : alainx | jeudi, 02 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Tu te serais bien entendu avec mon ex, vanu, sauf que lui passait à l'acte genre, chanter Allah est grand sur le trottoir, devant une Ambassade quelconque, avenue Franklin Roosevelt. Je ne savais pas où me cacher.
Trop drôle !

Écrit par : Pivoine | vendredi, 03 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire