Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 09 décembre 2021

Aujourd'hui, c'est "enfoncement de portes ouvertes"...

C16u6MDXgAAvNSt.jpg

Au moins ça me donne de quoi faire mon exercice de discipline.
On lit parfois de ces choses en parcourant les blogs…
Il y a les blogueurs qui laissent les commentaires ouverts en priant le ciel que nul casse-pied ne laisse un commentaire montrant son désaccord avec ce qui est écrit.
Il y a ceux qui sont heureux d’avoir enfin découvert ces « médecines alternatives », ces « médecines » qui ont permis à des patients de faire un aller simple vers le cimetière alors qu’ils auraient pu être soignés par la médecine, celle qui ne donne quitus qu’après de longues années d’études et de travail à l’hôpital.
En plus ces nunuches ont payé souvent bien plus cher pour mourir qu’ils n’auraient payé pour vivre grâce à la Sécu…
Cela dit, me vient une question à propos de la santé publique.
Comment se fait-il que « l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris », dite « APHP », manque autant de personnel, de médecins, de virologues, d’épidémiologistes et autres spécialistes des maux qui frappent notre beau pays ?
Oui ! Comment cela se peut-il alors que FaceBook, Twitter et Instagram regorgent d’autorités en la matière ?
Et gratuites en plus !
Mon petit tour matinal me plonge dans la plus grande perplexité.
Il me pousse à un accès d’inquiétude que je m’empresse de partager avec vous.
Tout ne va pas pour le mieux dans le monde, certes, mais est-il indispensable d’éteindre les Lumières ?
Devra-t-on bientôt recourir aux magies moyenâgeuses pour se soigner ?
Devra-t-on recourir à « L’Homme providentiel » pour nous guider vers un avenir radieux où nul étranger ne traînera dans les rue de mon village ?
Surtout si sa peau, ses cheveux, sa langue ou sa croyance sont autres que celle de ma rue…
Je lis çà et là que notre beau pays se remplit de gens qui ne songent qu’à nous remplacer.
Si ce n’était pas si stupide ni si dangereux, il y aurait de quoi sourire en remarquant que ceux qui nous avertissent de cet illusoire danger n’étaient pas eux-mêmes des « remplaçants », l’un originaire d’Algérie, l’autre d’Italie, chacun se revendiquant remplaçant d’un Breton bien connu pour le même manque de jugeote.
Je crains de voir arriver quelque chose contre quoi je pensais les pays immunisés depuis l’imprudence commise dans le dernier tiers du XIXème siècle par ces deux brillants cerveaux qu’étaient Marx et Nietzsche.
Ces deux idiots nous ont donné la preuve éclatante que l’enfer est pavé de bonnes intentions et accessoirement qu’il est dangereux de confier une boîte d’allumette à des fous qui se prennent pour Prométhée**.
Ce mauvais exemple vient à point nous rappeler qu’Épiméthée pourrait bien devenir notre nom à nous qui avons oublié que les deux grandes idées émises par Marx et Nietzsche ont donné naissance aux deux plus grandes monstruosités du XXème siècle.
Enfin, il ressort de tout cela quelque chose que j’ai trouvé plutôt drôle.
Tous prétendent peu ou prou la même chose, à part notre bonheur à tous évidemment.
Chacun prétend se battre pour des idées.
Je ne peux m’empêcher alors de penser « Chacun se bat pour ce qui lui manque »…

Commentaires

Là je te sens bien perturbé, ou alors c'est mon cerveau qui s'embrume de plus en plus. J'espère que tu as aussi des bonnes nouvelles à nous faire partager et que les choses s'arrangent pour vous. Aller, courage.

Écrit par : delia | jeudi, 09 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

tout ça m'angoisse fort,
ça m'angoisse et me désespère que l'Homme-de-l'année-2021 soit cette sorte d'homme-bison qui a envahi le Capitole pour y brailler ses slogans, les mêmes qui foisonnent sur fb etc et dans les discours des candidats

Écrit par : Adrienne | jeudi, 09 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Comment se fait-il que « l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris », dite « APHP », manque autant de personnel, de médecins, de virologues, d’épidémiologistes et autres spécialistes des maux qui frappent notre beau pays ?

Parce que les toubibs de tous poils sont sur BFM, Cnew, LCI, la 5, la 27, sur RTL, Europe 1, France inter................... à longueur de journée....à nous faire flipper....Parfois, en les entendant, j'ai envie de me jeter par la fenêtre. Bon, d'accord, la plus haute est à un demi-étage, les autres à ras du sol....

Écrit par : julie | jeudi, 09 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Il y a les blogueurs qui laissent les commentaires ouverts en priant le ciel que nul casse-pied.....

Exact....

Écrit par : julie | jeudi, 09 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Chacun se bat pour ce qui lui manque »…
C'est à dire la vie éternelle pour moi, ce qui éviterait de me faire du mouron pour moi, pour mes proches...pour mon mari. Tiens, mon mari avait un gros mal de tête, il y a 2 jours et ne se sentait pas bien...Je lui ai dit "ptêtre que tu as le Covid, ptêtre que tu vas me faire un AVC ?..Résultat, je n'ai pas dormi une partie de la nuit, vaguement inquiète....Au petit matin, je l'ai secoué et lui ai demandé "tu n'es pas mort ?"..Ouf, il a râlé...de colère, que je le réveille en plein rêve...Il s'est levé et est parti acheter le pain. Donc, ça va..
Bon, faudrait que je me colle à la visite du président chez moi...Mais, impossible de remettre la main sur une photo....Alors, de guerre lasse, je vais m'occuper du sapin. Le président et sa cour attendront.

Écrit par : julie | jeudi, 09 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

mais est-il indispensable d’éteindre les Lumières ?
Qu'est-ce que j'aurais aimé voir la fête des Lumières à Lyon ! La lumière, c'est la vie, c'est l'enchantement, c'est le plaisir des yeux..Je déteste voir les villes, les villages éteints la nuit. Bon, peut-être que tu parles d'autres lumières...Mais, pas envie de me creuser plus la cervelle...Aux grands hommes, les lumières. Aux femmes, celles qui illuminent les yeux de leurs enfants...

Écrit par : julie | jeudi, 09 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Les hôpitaux manquent de personnel, parce qu'il ne le respecte pas, voilà, les exemples sont nombreux, c'est une bonne méthode pour "tuer" l'hôpital, on maltraite le personnel, donc il démissionne, puis on ne trouve pas de personnel, puis on ferme les lits car on ne trouve pas de médecins, c'est la spirale infernale de la destruction programmée !

Écrit par : Fabie | jeudi, 09 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Il y a deux sortes de médecine, en fait : celle qui essaie de redonner la santé aux gens, et celle qui les empêche de tomber malade.
L'idéal, ce serait un bon mix des deux...
Mais c'est pas demain la veille, si tu veux mon avis...
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : Célestine | jeudi, 09 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Épiméthée le feu, allumez-le et Prométhée-nous que Johnny va revenir !
Cela pour dire que je ne fréquente aucun des lieux de propagande que tu cites. Et quand je vois combien de gens se mettent la rate au court bouillon avec tout ça… je me dis que j'ai une bonne hygiène de vie.

Écrit par : alainx | jeudi, 09 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Chacun se bat pour ce qui lui manque ! C'était la réplique fameuse que Surcouf avait faite à un Anglais qui reprochait aux Français de se battre pour l'argent alors qu'eux, les Brtishs se battaient pour l'honneur !
Si vrai encore de nos jours...

Écrit par : Gwen | vendredi, 10 décembre 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire