Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 janvier 2022

Lidl des jeûnes.

Par de rapport mais c’est juste parce que j’ai vu une pub qui me coupe l’appétit que ce titre m’est venu…

20211004_155626.jpg

Après avoir raté avec brio le tiramisu que je pensais avoir réalisé pour le réveillon, Juliette me fait l’honneur d’une admonestation parce que je n’ai pas souhaité une bonne année 2022 à vous toutes, lectrices chéries et hélas trop rares lecteurs chéris.
Mais dites vous qu’après avoir fait un dessert qui donnait l’impression, une fois sur la table, d’un truc qui avait déjà été mangé, je n’allais tout de même pas courir le risque d’une cérémonie de vœux, quasiment urbi et orbi !
Cérémonie éminemment « casse-gueule »…
Alors bâclons la cérémonie tant que personne ne prête attention, je vous le dis tout net : « Bonne année 2022 ! Et tout ça qui va bien avec ! »
Je ne m’étendrai pas sur ces vœux de fortune jamais exaucés, de bonheur qui hélas se fait toujours attendre, de trucs genre « que l’amour vous sourie », bien heureux si ça ne se solde pas par une montagne de la vaisselle cassée…
Je vais donc donner dans le sobre « soyez heureux ! »
Ne tuez pas votre conjoint même s’il jette son T-shirt à côté du panier à linge.
Ne tuez pas votre petite camarade de jeux même si vous avez envie de la jeter par terre et la piétiner parce qu’elle a jeté ce petit machin qui coûte un œil, censé améliorer merveilleusement la lecture de vos vinyles.
Ne vous fâchez pas avec vos enfants, c’est inutile, vous saviez bien que « prêter aux enfants », en vrai c’est « donner aux enfants ».
En plus votre vengeance sera délicieuse quand vos petits-enfants « oublieront » de leur  rendre ce qu’ils pensaient naïvement leur avoir prêté, ces innocents…
Bref, ne perdez pas votre temps à récriminer ou assassiner.
Riez plutôt de voir les générations tomber avec constance dans les pièges dans lesquels sont tombées les générations précédentes.
Ces vœux sincères et présentés avec le talent que vous me connaissez, une autre nouvelle se pointe à l’horizon.
Nous allons signer le bail de notre nouvel appartement dans deux semaines exactement.
Restent ces p… de cartons mais ça ira, l’année 2022 se présente finalement bien.
D’ailleurs j’ai envie de rire.
Bon, comme d’habitude mais je vais pouvoir tester le café sur le trottoir en face de notre nouvelle rue.
Il y aura sûrement un pilier de comptoir plein d’idées sur « C’qu’y faut pour que l’monde y tourne mieux ! » et qui dira entre deux tirades « R’mets nous une p’tite Côtes, patron ! »
Bises à toi Juliette !

Commentaires

Bonne année !!! Et bonne année Juliette :)

Écrit par : Do | lundi, 03 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

Je vous souhaite tout le bonheur du monde dans votre nouveau chez vous ! Pour le reste, wait and see comme disent nos amis brexités.

Écrit par : Passion Culture | lundi, 03 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

rien de mieux que la découverte de nouveaux horizons :-)

Écrit par : Adrienne | mardi, 04 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

J'adore tes voeux ! Merci !
Pour vous du pain sur la planche, mais je trouve ça génial de commencer une nouvelle année avec "une nouvelle vie" (enfin, presque), même si pour le moment l'idée de tout mettre en cartons, trier, jeter, ranger, déranger, reranger, doit plutôt vous démoraliser d'avance !
Mais bon!
A chaque jour suffit sa peine !
Pendant que tu t'amuses avec tes cartons, il va falloir que qq'un prenne la relève de l'exercice d'écriture de Lakevio du Goût du lundi ?
Quelle vie !
Bonne journée ! :-)

Écrit par : Ambre | mardi, 04 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

Mon second fils nous a fait une bûche façon tiramisu, un délice ;)
Votre année 2022 commence sur les chapeaux de roues, plus qu’à éviter les pièges des déménageurs…
Bonne Année à vous deux. :)

Écrit par : Fabie | mardi, 04 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

j'adore tes voeux .... ça sent tellement le vécu ! :)

Écrit par : Emiliacelina | mardi, 04 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

Nouvelle année !
Nouvel appartement !
Nouvelle vie !
Voilà qui se présente sous les meilleurs auspices, en espérant que l'hospice n'arrive jamais !
Alors longue vie à vous deux avec beaucoup de joie saupoudrées de bonheur.

(Tu cartonnes une fois de plus avec le titre de ton billet !)

Écrit par : alainx | mardi, 04 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

Et ben voilà, suffisait de demander...Merci...J'adore les voeux des blogueurs...Ce que je vous souhaite, c'est d'être heureux dans votre nouveau logis..Je me souviens des déboires de votre dernier déménagement qui ne sont pas si vieux que ça. J'espère que vous trouverez un déménageur qui n'aura pas son cerveau exclusivement dans ses muscles....Encore bonne année, même si ça ne se passe jamais comme on voudrait...Merci de m'avoir appelé Juliette. Julie, ce n'est pas moi...

Écrit par : julie-juliette | mardi, 04 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

Encore un nouvel appartement ???
Je parie qu'une fois mort tu demanderas à changer de cimetierre.
Enfin....tous mes vœux de bonheur (si possible) pour cette nouvelle année !

Écrit par : clodoweg | mercredi, 05 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

Hélas, on a prévu de finir sur un bilan carbone désastreux : On va se faire incinérer et en plus on polluera la pelouse avec nos cendres !

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 05 janvier 2022

Bonne année 2022 !

P.-S. Ayant quitté la Ville fédérale pour un petit village dans les montagnes situé à 65 kilomètres des fastes de la capitale je peux vous envoyer ma pile de cartons vides.

Un lecteur qui lit vos chroniques depuis des années !

Écrit par : jeanjacques666 | mercredi, 05 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

Bonne année, et flûte, j'ai raté une info, vous déménagez ?

Écrit par : Berthoise | dimanche, 09 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

Bonne Année à vous deux, bon déménagement et bonne installation !
En attendant, remplissez les cartons !
Des bises amicales

Écrit par : Anita | vendredi, 14 janvier 2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire