Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 16 juin 2022

Billet d’où ?

J’écris peu ces temps-ci.
Très peu.
J’ai l’esprit, du moins ce qu’il en reste, occupé.
Vous vous rappelez peut-être que j’ai deux « bidouilles » en cours.
Une pour cet ami avec je ne suis d’accord sur rien, sauf peut-être la sonorité des vinyles des années soixante et la vacuité de nombre d’idées courantes.
Et une autre, qui doit être réalisée en cinq exemplaires dont un pour moi.
La seconde étant destinée d’abord à satisfaire mon travers perfectionniste.
Les deux ont en commun un point : Je dois pour chacune créer le logiciel chargé de gérer les divers commandes et affichages nécessaires à leur fonctionnement.
La mauvaise habitude de la flemme induite par les progrès de la technologie impliquent en outre que ces deux « bidouilles » doivent disposer d’une télécommande.
La dernière fois que je me suis mêlé d’écrire un logiciel, c’est en 2004.
Et c’était en un langage dit « évolué » donc a priori plus aisé d’utilisation.
Il est en effet plus simple d’écrire
« tant que telle variable est comprise entre telle valeur et telle autre valeur, faire ceci, sinon faire cela. »
qu’écrire en un langage très proche du « langage machine » qui consiste à faire soi-même toutes les opérations dont le langage évolué se charge tout seul.
Tout ce « bla bla » pour vous dire que la plus délicate opération reste pour moi le dépoussiérage de neurones dont les connexions n’ont pas servi depuis longtemps.
Aujourd’hui je me suis décidé à écrire car miraculeusement, non seulement j’ai retrouvé les outils logiciels qui me permettent de mener à bien ma tâche mais aussi la mécanique intellectuelle qui m’a fait trouver les solutions aux deux milliards de petits problèmes qui se posaient.
J’ai donc pu aujourd’hui vous consacrer un peu de temps à vous narrer mes aventures.
Vous voulez voir ce que je fais et ce que je programme ?
C’est ça :

20220614_155517.jpg

« Totally home made » de mes blanches mains et programmée de mon noir clavier.
Ça m’occupe…
À demain pour le « devoir »

Commentaires

Oh ! quelle merveille ! (non, je ne parle pas de ta petite fille)
mais je voudrais bien savoir à quoi ça sert .... ;-)

Bonne journée !

Écrit par : Ambre | jeudi, 16 juin 2022

Répondre à ce commentaire

C'est super beau ! Ça rappelle les cartes qu'on enfournait dans les gros ordinateurs armoire de 3 m sur 4 que maintenant ça fait une petite pucette de quelques microns !
Ou alors, vu d'un satellite espion on dirait une usine chimique d'armement au milieu du désert avec des cuves bleues remplies de saloperies de gaz pour exterminer les ennemis !
Bon, mais comme dit Ambre, ça va servir à quoi ?
J'espère au moins que c'est pour un truc pacifique, moral et correct !

Écrit par : alainx | jeudi, 16 juin 2022

Répondre à ce commentaire

C'est fait pour écouter de la musique.
Ce que je montre là, c'est pour permettre à mon ami de comparer des envceintes acoustiques, des amplificateurs et des cellules de lecture vinyle.

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 16 juin 2022

Alors qu'il y a des comparateurs plein la toile

Écrit par : La Baladine | jeudi, 16 juin 2022

La musique, comme le matériel dédié, ça s'écoute, ça ne se choisit pas sur la toile.
(sauf si on écoute avec un smartphone, un baladeur ou une minichaîne choisie chez D...y ou Bou..ger ;-) )

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 17 juin 2022

Zhom fait aussi beaucoup de "bidouilles", elles sont mécaniques, en informatique, il n'a aucune patience, c'est moi qui m'y colle, mais bien sûr, cela n'a rien à voir avec ton informatique à toi ;)

Écrit par : Fabie | jeudi, 16 juin 2022

Répondre à ce commentaire

Ah bon, pour écouter de la zique ? et le casque il est où ? ;-)

Écrit par : Ambre | jeudi, 16 juin 2022

Répondre à ce commentaire

Madame, pour écouter de la musique il faut des enceintes acoustiques !
Sinon, un smartphone suffirait... ;-)

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 16 juin 2022

Un bidouilleur n’est jamais à la retraite n’est-ce-pas ? Bravo.

Écrit par : Anita | jeudi, 16 juin 2022

Répondre à ce commentaire

J’ai un fils qui fait des bidouilles aussi pour s’amuser car ça ne sert à rien dans la vie courante … mais ça le détend dit-il …

Écrit par : Francelyne | jeudi, 16 juin 2022

Répondre à ce commentaire

J'ai rien compris... mais c'est impressionnant, alors bravo ! ;-)

Écrit par : Praline | jeudi, 16 juin 2022

Répondre à ce commentaire

Ce qui compte c'est de savoir que tu as une vraie bonne raison de n'apparaître quasi nulle part

Écrit par : La Baladine | jeudi, 16 juin 2022

Répondre à ce commentaire

Bon j'avais mis un smiley clin d'œil+bisou mais c'est mode non recevoir :-D

Écrit par : La Baladine | jeudi, 16 juin 2022

C'est impressionnant. Tu te serais bien entendu avec mon ex mari, mais lui, c'était plutôt dans le domaine graphique. Il s'est lancé un jour dans une animation en 3D d'une minute... (sur l'entropie) pour un professeur de sciences de la Ville de Bruxelles. Maintenant, il bidouille en Chine... mais il avait fabriqué lui même deux enceintes acoustiques (on appelait ça des baffles)

Écrit par : Pivoine | samedi, 18 juin 2022

Répondre à ce commentaire

Ici aussi on on appelait ça des baffles.
Avant les années 70, les enceintes acoustiques étaient d'une menuiserie compliquée, il s'agissait souvent d'une forme de tuyau en forme de tromette repliée faite d'un tas de pièces de bois.
C'était plein de chicanes.
D'où le nom de "baffle"...

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 19 juin 2022

Écrire un commentaire