Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 décembre 2014

T’as d’beaux vieux, tu sais…

Je constate chaque jour que me raser améliore mon moral.
Ça me fait la peau des joues aussi douce que celle de P’Tite Sœur.
Oui lectrices chéries, c’est comme ça.
Même si, avant le rasage, je regarde avec circonspection le type mal peigné qui me fait face dans le miroir.
Après le rasage je me demande où est passé l’Apollon qui occupe normalement ma place devant le lavabo.
Ce matin, ma toilette faite, je cherche sur le séchoir. Pas un caleçon…
Je sors de la salle de bains, vêtu de ma seule innocence, un peu comme quand ma mère m’a fait.
En moins innocent...
Heure-Bleue, que j’aurais espéré plus admirative tout de même, me jette « Eh ! Qu’est-ce que tu fais là tout nu ? Tu es devant la fenêtre ! Tout le monde peut voir ta … Il n’y a plus d’arbre pour la cacher ! »
Un bref instant, un peu de la fatuité du mâle d’avant réalisme me saisit à l’idée qu’il soit besoin d’un arbre pour cacher ma… virilité.
Puis l’objectivité m’a fait frissonner en même temps que la fraîcheur.
Je me suis contenté d’attraper un caleçon dans le linge à repasser.
Un peu triste quand même.

Je me suis dit que parfois il n’y avait pas franchement de différence entre un cache-sexe et un cache-misère…

Commentaires

pas parfois souvent .

Écrit par : mab | mercredi, 24 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

super! Ta note me mets d'entrain de bon matin!!! C'est ce qu'il me fallait !
Ahhhh!!! HB et son humour!! Tu y as cru , hein ?????????????????????

Écrit par : emiliacelina | mercredi, 24 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Ah tu mets des caleçons?

Écrit par : edith | mercredi, 24 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Et moi ce matin j'ai éclaté de rire en lisant ton billet...

Écrit par : Allye | mercredi, 24 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

T'as d'beaux vieux, tu sais...

Écrit par : livfourmi | mercredi, 24 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Ah, ah, ça me met de bonne humeur que d'imaginer un sexagénaire tout nu devant la fenêtre. Ce n'est pas mon mari qui ferait ça. Déjà que, lorsque je rentre dans la salle de bain sans frapper et qu'il est nu comme dieu l'a fait, à son image, il me dit "pourquoi tu entres quand je suis nu ? "
Bon, sur ce, bonne soirée et joyeux Noel. Après tout, Jésus était juif. Hier, j'ai revu avec Ben Hur mes fondamentaux.

Écrit par : juliette | mercredi, 24 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Je vois qu'Heure-Bleue a été débordée pour la lessive !

Écrit par : Brigitte | vendredi, 26 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Joli billet empreint de la nostalgie légère de l'homme qui dépasse le quinquennat. J'adore!

Écrit par : Marie-Madeleine | vendredi, 26 décembre 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire