Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 04 mai 2015

Aujourd’hui, c’est bitch volée…

Une accroche a attiré mon attention en ouvrant mon navigateur.
Un article du Parisien qui du coup me semble tout à fait Libéré…
J’ai lu l’article.
J’en ai retiré que les mouvements de libération des femmes avaient obtenu un succès très relatif en matière d’éducation de leurs protégées.
A la place d’Elisabeth Badinter et de Simone Veil, j’aurais même un peu honte que puisse arriver ce genre d’aventure…
Esprit mal tourné que je suis, profitant de l’inattention de la lumière de mes jours en train de vous écrire une note,  je me suis dit que si certaines avaient aussi peu de cervelle, c'est-à-dire aussi peu que certains mecs, j’avais peut-être quelque chose à glaner dans cette affaire.
M’avait traversé l’esprit un instant que si un type de soixante-huit piges, chauve, petit et bedonnant, pouvait amener des femmes d’une trentaine d’années à jeter leurs habits aux orties et s’allonger les yeux bandés rien qu’en leur racontant des histoires à dormir debout, je devrais pouvoir en faire autant si Heure-Bleue voulait bien regarder ailleurs un moment.
Ayant pour une fois un poil de jugeote, je me suis rapidement dit que ça amènerait surtout la lumière de mes jours à m’étriper sans ménagements et des tas d’emmerdements...

Certaines sont quand même assez gonflées et oublient facilement qu’elles ont fait preuve d’un manque de discernement qui devrait les pousser à se faire oublier.
La dernière a eu l’idée d’allumer la lumière pour découvrir que le jeune premier était un vieux dernier.
Au lieu de bondir, de se rhabiller, de baffer l’imposteur, balancer un coup de pied dans le siège social de sa carrière amoureuse et de se gifler pour sa niaiserie, elle a eu le culot de porter plainte.
Le plus surprenant est qu’il s’est quand même trouvé un procureur pour qualifier la chose de « viol par surprise ».
J’aurais compris qu’une gamine surprise à sa toilette et agressée par un maniaque voie dans la chose un « viol par surprise » et un procureur aussi.
Mais qu’une godiche se déshabille les yeux bandés devant un type qui lui a donné rendez-vous dans une piaule et qu’elle n’a jamais vu autrement qu’en photo sur Internet et se voie accorder le statut de victime d’un « viol par surprise » parce qu’il appert Adonis était Quasimodo me laisse pantois.
Mon dieu, lectrices chéries, que vous êtes parfois mal représentées...
J’ai oublié de vous dire qu’il s’est quand même trouvé 342  nunuches pour se faire prendre (!) à ce genre de piège.
« Piège à con » me semble du coup tout à fait adéquat.

Commentaires

Mais il y a tromperie sur la marchandise m'enfin ! Mais je suis d'accord avec toi, elle aurait du vérifier avant.

Écrit par : Sauve qui veut | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Comment peut on être naïve , idiote et inconsciente a ce point ?... Je n'arrive même pas à la plaindre !

Écrit par : Francelyne | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Nooooooooooooon j'y crois pas!

Écrit par : mab | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Voilà, voilà, on ne relèvera pas!

Écrit par : livfourmi | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Les pièges du Net... je croyais que tout le monde était averti, même les "godiches"... Faut vraiment être nunuche +++

Écrit par : Praline | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

J'ai connu des hommes qui demandaient à peu près la même chose à leur maîtresse mais aucun n'a porté plainte! L'un d'eux, écrivain d'un peu de renom, tenta de me persuader que je pourrais avoir beaucoup de plaisir à le traiter comme un chien. Beurk! Il y a des fous partout

Écrit par : Marie-Madeleine | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Comme les autres le disent, faut-il être tout de même nunuche et inconsciente pour aller chez un mec qui te demande de bander tes yeux et qui te fait croire qu'il est un adonis. A voir la photo, ma foi, on comprend bien que les yeux ouverts, beaucoup de femmes se seraient fait la malle.

Écrit par : Juliette | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Dans cette histoires les vieux derniers se retrouvent ..les premiers devant les tribunaux. Lorsqu'on disait que les derniers seront les premiers , c'était donc çà ?

Amusante anecdote , Le gout des autres !

Écrit par : Jerry OX | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Enfin, avouons ce que Michel de 68 ans est un poil tordu sur les bords .mais , il est vrai que les femmes en question se laissent bien facilement tomber dans son grotesque piège. Une sorte de remake de "50 nuances de Grey" en plus ..Low Cost.

Écrit par : Jerry OX | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

On veut des CV anonymes... bouffer dans le noir est du plus haut chic, alors pourquoi pas des coups de b... anonymes ? C'est quoi cette discrimination anti-moches ? Comment peut-il y avoir viol quand on est consentante ? J'espère que cette Cruche sera condamnée pour encombrement de la Justice ou quelque chose dans le genre. Quant au juge d'instruction, je suis sûr que c'est une femme !

Écrit par : Schleuder | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

On voit que tu n'es plus parisien, c'est passé de mode de manger dans le noir mais bai..er avec n'importe qui est toujours d'actualité...

Écrit par : heure-bleue | lundi, 04 mai 2015

Mais elle ne voulait pas bai.er avec n'importe qui, mais avec LE Prince Charmant himself en personne... Il faut l'entendre dire qu'elle a ressenti cela comme un viol, non pendant l'acte, ni même avant, mais APRES, SEULEMENT quand elle a vu le type. Si c'est pas du délit de faciès...

Écrit par : Schleuder | mardi, 05 mai 2015

j'ai pas vu (lu) cette histoire ! Internet est vraiment dangereux pour les naïfs (ves) !!!

Écrit par : emiliacelina | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

je ne comprends pas, elles devaient bien sentir un peu ce corps contre le leur et se rendre compte qu'il n'était plus très ferme. Il y a quand même une différence !

Écrit par : liliplume | lundi, 04 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Joli titre !

Écrit par : Berthoise | mardi, 05 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire