Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 décembre 2015

Ni vieux ni maître...

Hier, j’ai lu, relu plutôt, le deuxième « Petit Nicolas ».
Ouaip ! « Le petit Nicolas et les copains ».
C’était chouette, Alceste m’a donné faim et j’ai eu envie de me battre avec Eudes et Geoffroy.
Alors, ce matin, quand je me suis levé, j’ai été sûr que les jours allongeaient.
Oui, maintenant j’en suis sûr.

PC231514.JPG

Rien que parce que le ciel était vachement beau et que j’ai vu, pour la première fois depuis longtemps, « l’étoile du berger ».
Évidemment, j’ai la cervelle farcie de tas de ficelles et, chaque fois que je vois quelque chose ça tire sur une d’elles.
Ça déclenche à tous les coups une mécanique bizarre.
Celle qui a marché cette fois ci, c’est cette bluette:

« Vénus mon amie,
   étoile de la nuit je vous en prie,
   Apportez moi l’amour dont j’ai rêvé
   Il est temps de venir m’aider.
 »

De proche en proche, m’est aussi revenue cette tarte d’une tante qui avait trouvé indécent que je chantonnasse cette chansonnette.
Donc, lectrices chéries, je me pose ainsi qu’à vous une lancinante question.
Aujourd’hui a-t-il gagné cette fameuse minute qui me fait rêver ?
Aujourd’hui s’est il allongé d’une minute, la minute qui raccourcit l’habit ?
Cet allongement qui, chaque année me rend impatient de voir si  l’habit raccourcit autant que le jour allonge.
Et chaque année me voit déçu, arrivé au solstice d’été, de voir les habits se remettre à allonger avant que les gens n’errent tout nus dans les rues.
Bref, alors que les uns attendent de voir leur cheminée se peupler de cadeaux, votre Goût préféré anticipe déjà la douceur des jours de printemps.
Il me faut vous dire que j’aime bien Noël, Hanoucca, Pâques, Pessah, tous ces moments qui font prendre des kilos à cause des gâteaux et autres mets.
Il me faut vous avouer que je suis souvent désolé de voir que pour d’autres il ne s’agit pas tant de fêtes, fussent elles familiales, que de foires.
Je déteste voir que tant attendent les cadeaux pour mieux les revendre.
Je suis même effrayé de les voir sacrifier ainsi à « l’esprit » du moment.
Cette mode détestable qui a remplacé « accepter et offrir » par « acheter et revendre ».
Si Perec savait que son bouquin « Les choses » est devenu réalité...
Mais au moins je sais que demain soir plein de choses me feront sourire.
Pas le fait que je verrai plein de gens se réjouir de l’arrivée d’un semi-rebeu moyen-oriental alors qu’ils détestent ce genre de type toute l’année.
Non, ça je m’en fiche.
Non, je sais que je sourirai en voyant Merveille faire semblant de croire au Père Noël pour préserver les illusions de l’Ours et JJF.
Que je sourirai en regardant P’tite Sœur s’empiffrer de tout ce qui traîne de comestible à sa portée…
Oui, ce sera chouette…

Commentaires

Les joies simples de Noël en famille nous empêchent de pleurer sur toutes les dérives que tu dénonces...
Joyeux Noël! Je suis heureuse d'avoir croisé tes pas en 2015.
Bises célestes
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Je vois que, comme le soleil, ton moral est en pente ascendante, et c'est bien...

Pour les jours, à Paris, à mi-chemin entre Brest et Strasbourg, les heures de lever et de coucher ne sont pas les mêmes.

A 8 h 30 ce matin, il faisait encore très sombre, le vent soufflait en rafales et il pluvinait (verbe que j'aime bien, mais pas l'action).

En résumé, en tout ce tu nous dis, tt le monde n'est pas à la même enseigne...

Écrit par : Sophie | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Du rêve dans les yeux des enfants et des sourires attendris chez les grands-parents. En attendant, c'est l'excitation parmi la marmaille !
Moi aussi, j'aime bien cette petite minute qui change tout ! On va vers l'été !

Écrit par : lakevio | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Laissons de côté ce monde déliquescent et ne gardons que le les choses vraies, celles qui ne s'achètent pas, celles qui n'ont pas de prix, le sourire de nos enfants et de nos petits enfants...
Mari a pris une tarte, vers sept ans, parce qu'il chantait " Nuit de Chine " ! Sa mère a manqué l'évanouissement !

Écrit par : SdL | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

C'est drôle, en vrai non, pas du tout, mais depuis la mort de mon père, les fêtes de Noël me fichent moins la trouille.
Tu vois, ce n'est pas drôle.
Mais je suis contente de voir ma mère, mon frère et sa famille.

Écrit par : Berthoise | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

J'aime bien ta photo, promesse d'une belle journée et j'aime bien l'idée que tu auras le sourire à regarder vivre tes petites filles en ce soir de fête.
Joyeux Noël à vous tous !

Écrit par : Praline | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Mes cieux sont plus beaux que le tien...Na !
Sinon, joyeux Noël à vous et à vos jolies merveilles.
Snif, nous ne serons pas avec Gaby, mais, je lui ai envoyé tout à l'heure une carte du papa Noël, à défaut de ses grands-parents en chair et en os ; moi en chair et mon mari en os. Verrai-je mes autres petits enfants demain soir ou vendredi ? Ca, mon brave monsieur, dieu seul le sait à cette heure, enfin, si, seule ma fille peut le savoir si elle redevient la jolie petite fille brune qu'elle était quand elle croyait encore au père Noël et qu'elle s'inclinait avec adoration devant sa môman.

Écrit par : julie | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

C'est le plus beau, non, ces moments-là...

Écrit par : Livfourmi | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

C'est le plus beau, non, ces moments-là...


PS: Et Agnan, où qu'il est Agnan?

Écrit par : Livfourmi | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Il est en train de réparer ses lunettes qui sont tombées quand Eudes lui a donné une baffe...

Écrit par : le_gout_des_autres | mercredi, 23 décembre 2015

Tu as raison, pensons aux choses qui nous font sourire et nous font du bien pour vivre ce Noël.

Écrit par : Anita | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

...Voyez sur mon lit
Il n'y a jamais eu qu'un oreiller
Et dans ma triste chambre où je m'ennuie
J'aimerai bien le partager!.....
Qu'Est-ce que j'ai pu danser dessus "collé serré"!!!!!!!!!!!!
Je ne COMPRENDS pas que l'on revende ses cadeaux !
Je vous souhaite de joyeuses fêtes de Noël !

Écrit par : emiliacelina | mercredi, 23 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Souhaitons nous tous une année 2016 moins catastrophique que cette foutue année 2015...

Écrit par : Jeanmi | jeudi, 24 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

tu as un goût de Prévert ce matin...joyeux Noël à vous et la famille. Bisous.

Écrit par : esthériane, mialjo | jeudi, 24 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Comme j'ai l'impression qu'on ne se "reverra" pas d'ici Noël, joyeuses fêtes à toi, et à tes fidèles lectrices chéries.

Écrit par : Sophie | jeudi, 24 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Je te souhaite de passer un Noël sans sel ajouté, ce sel qui détériore le gout précieux des aliments
Je te souhaite de passer un Noel dans la joie d'être ensemble, tout simplement!

Écrit par : Coumarine | jeudi, 24 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Elle ne rigolait pas ta tante...

Écrit par : Brin de broc | jeudi, 24 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Joyeux noël! Vive les jours qui rallongent et le petit Nicolas.

Écrit par : seringat | jeudi, 24 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

bon alors un bon réveillon a toi et tous les tiens !!!!!!!!!!!!!!joyeux Noël !

Écrit par : maevina | jeudi, 24 décembre 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire