Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 mars 2016

Merveille a neuf ans, c'est mon neuf de Pâques…

Ne dites rien, Berthoise et Mab, je sais...
Pour l’anniversaire de Merveille, alors que nous étions attendus chez l’Ours et JJF, je faisais la gueule.
Le stress des analyses, probablement.
C’était débile puisque les résultats étaient bons.
Mais bon, il y a des moments où je ne suis pas parfait.
Voire carrément stupide et ch…
Une réflexion désagréable en entraînant une autre, sur le chemin qui mène chez Merveille, Heure-Bleue et moi nous sommes disputés comme des jeunes mariés.
Oui, on a fait ça.
Je suis retourné tout seul à la maison.
Évidemment j’ai oublié que Merveille ne me pardonnerait jamais de n’être pas là pour son anniversaire.
Mais bon, j’ai une excuse, je boudais. Je suis adulte, quand même…
Malheureux comme les pierres, je me suis apprêté à dîner tout seul.
Alors j’ai mis à réchauffer doucement les pâtes, mis la table pour moi tout seul comme un c…
J’ai grignoté une demi-tranche de saumon avec un petit morceau de pain et mon téléphone à siffloté pour me dire que j’avais un SMS.
J’ai regardé, appelé le répondeur qui m’a crié dans l’oreille « Tu pourrais au moins venir à l’anniversaire de ta petite fille ! »
Alors j’ai lavé mon assiette, débarrassé la table, mis mon blouson et me suis précipité chez Merveille.
Finalement, ce fut super agréable, le dîner excellent et Merveille est restée collée à son papy préféré.
La soirée nous a semblé courte et nous sommes revenus à la maison.
Accueillis par une odeur de brûlé terrible.
J’avais juste oublié d’éteindre la plaque sous les pâtes…
On aurait juré qu’il y avait eu un incendie dans l’immeuble.
Je me suis précipité, j’ai éteint la plaque sous les pâtes.
Ah ça, il n’y avait pas à dire.
Elle étaient chaudes et même brûlantes.
J’ai mis la casserole sur le balcon, noire avec un buisson de brindilles au milieu.
Ça sentait encore hier matin.
Ça sent encore ce matin, bien que les fenêtres soient ouvertes toutes les nuits.
Je ne vais pas manger de pâtes pendant un moment…

Commentaires

Faute avouée est à moitié pardonnée... (par HB aussi)

Ainsi , tu n'es pas parfait, tu te fâches, tu boudes, tu oublies le feu sous les pâtes (une bonne occasion d'aller acheter une nouvelle poêle). Bref, un homme quoi !

Mais les analyses sont bonnes (je ne peux pas en dire autant).... alors le w-e va être délicieux.

Écrit par : Sophie | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Pardonnée parce que je ne voulais pas priver Merveille de son grand père, elle ne lui aurait pas pardonné.

Écrit par : heure-bleue | samedi, 05 mars 2016

Mais tu ne serais pas un peu caractériel toi?

Écrit par : mab | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Ben si, mais bon, je ne suis pas responsable de l'arme nucléaire, alors...

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 05 mars 2016

Oh le Goût, qu'est ce que je vous aime HB et toi !
T'as intérêt à venir dans deux semaines, même si vous vous disputez sur le chemin.
Je vous embrasse fort tous les deux. Et ben oui c'est comme ça, ce matin je suis guimauve et pis c'est tout !

Écrit par : imaginer | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

ah bon?
cher Gout, je n'aurais pas pu imaginer que tu pouvais bouder
et manger seul, malheureux comme les pierres...
Contente d'apprendre que les résultats de tes contrôles sont bons...
Quand à la casserole de pâtes brûlées... oups quand même ça fait un peu peur rétrospectivement!

Écrit par : Coumarine | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Je suis la spécialiste des casseroles cramées, tu peux demander au Maître ! mais je ne boude pas, enfin plus !
Tu peux jeter la casserole mais pas le Papy avec.

Écrit par : lakevio | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Monsieur boude, mais n'empêche, il a mangé deux fois !
L'immeuble aurait pu cramer, adieu les malfaçons, le balcon qui penche du côté qu'il va tomber, etc...
Et chouette pour les bons résultats.

Écrit par : Praline | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Tu n'es pas parfait ? Sans dec' !

C'est normal de se disputer quand on a du souci, ici on pratique beaucoup.
Mais on se réconcilie aussi beaucoup.

Écrit par : Berthoise | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Réaction masculine je pense face au stress, on se chamaille plus : l important étant de ne pas frustrer Merveille pour sa fête d anniversaire ....

Écrit par : AGNES | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

La shouma quand même Le Goût !
Heureusement que la magnanime HB t'a envoyé un message !
Tant mieux si l'anniversaire de la jolie Merveille était réussi, et tant mieux pour tes bons résultats aussi !
Bon tu ne boudes plus maintenant ?

Écrit par : Anita | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Ma parole! Vous vous étiez donné le mot?

Écrit par : Livfourmi | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

J'avais fait ça avec des lentilles...Une fumée noire dans toute la maison, et la casserole chauffée au rouge : tu m'as rappelé un vrai cauchemar... ;-)
Tu as fait un beau cadeau à ta merveille: tu lui a appris que les adultes ont aussi leurs faiblesses ...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Tu ne parles pas de la réconciliation?

Écrit par : Zazie | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

ah oui ça sent encore fort !

Écrit par : liliplume | samedi, 05 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Tu dois avoir de sacrées qualités pour qu'Heure Bleue t'ai gardé avec de tels défauts!

Écrit par : muse | dimanche, 06 mars 2016

Répondre à ce commentaire

:D :D Le Goût qui boude!!
Et en plus, il fait cramer une casserole!!
C'est drôle et mignon!

Écrit par : Rosalie | dimanche, 06 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Excellent !
Puis ce qui est bien dans cette odeur infâme c'est qu'elle permet de bien mémoriser le truc à froid, ça s'imprègne mieux et une fois suivante on fait différemment...
Chapeau bas de nous raconter tout ça, pas si facile de narrer ses faiblesses.

Écrit par : Brin de broc | dimanche, 06 mars 2016

Répondre à ce commentaire

le plus important... tes résultats d'analyses sont bons!
Ceci dit... tu es vraiment un gamin! Monsieur pique une colère ? ... et se retrouve tout seul comme un an......e! En plus tu risques mettre le feu chez toi! Si tu es pressé de déménager il y a d'autres façons de t'y prendre !
C'est malin!!!!! mais, bon, l'anniversaire de Merveille est sauf !

Écrit par : emiliacelina | dimanche, 06 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire