Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 mars 2016

Sur un air de Lakevio...

109487515.jpg

Sur le dernier accord de la coda j’ai posé ma guitare sur la desserte et bu une gorgée de café.
C’est en reposant ma tasse que j’ai entendu le claquement des talons sur le trottoir.
J’ai regardé par la fenêtre.
C’est bien elle.
C’est bien son pas que j’ai reconnu.
Je le reconnaîtrais entre mille, depuis le temps que je l’entends.
Tous les soirs, quand je travaille à ma chanson, je suis distrait par son arrivée.
Je l’ai déjà vue souvent mais je n’ose pas l’aborder.
Pas encore.
Ce soir elle est cachée par un parapluie mais je vois bien son sac.
Je le pense trop lourd pour une épaule que j’ai toujours supputée délicate sous son vêtement.
L’éclairage crépusculaire de l’entrée de l’immeuble la fait sembler plus gracile encore.
Sa silhouette a quelque chose de Tippi Hedren dans « Pas de printemps pour Marnie ».
La pluie accentue cette impression.
Je regarde encore un instant le balancement de ses hanches.
Qu’il est tentant…
Tant pis, je serai trempé mais c’est trop tentant je ne sais pas encore comment je vais faire mais je sens que cette fois ci, c’est elle.
Je ramasse mes clefs et me précipite.
C’est elle, ce sera elle.
La dernière, la vraie, la seule, j’en suis sûr.

Commentaires

pourvu qu'il ne soit pas déçu !!!!!! ....... un p'tit coin d'parapluie
contre un coin d'paradis !........

Écrit par : emiliacelina | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Les pensées qui se bousculent, et la décision qui va changer la vie...
Très bien rendu....

PS - je me demandais hier si quelqu'un avait regardé "Pas de printemps pour Marnie"....

Écrit par : Sophie | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

c'est donc peut-être un futur happy end?
mais peut-être pas...
Qui sait? Qui saura jamais ce genre de choses?
Ce que j'aime dans ta manière de traiter ton texte: ce sont les phrases courtes qui expriment le désir impatient du gars!

Écrit par : Coumarine | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Enfin un type qui ose ! mais ça ne m'étonne pas de toi ! De toutes façons, il n'y a que deux réponses : ou c'est oui, ou c'est non.
Merci pour le devoir !

Écrit par : lakevio | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

mille et un destins pour ces protagonistes.

Écrit par : mab | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

en fait on ne sait pas ce qu'il compte en faire .................

Écrit par : maevina | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

C'est bien joli, monsieur, mais si elle ne veut pas de vous, hein ? Si elle vous donne un coup de parapluie ?

Écrit par : la Mère Castor | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

et si son visage est moche ? Qu'elle louche ? Qu'elle a les dents pourries ? Mouahahhaha

Écrit par : liliplume | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

T'es une optimiste, toi, pas de doute...

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 21 mars 2016

La seule, la vraie...

Écrit par : livfourmi | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Je parie qu'il a une idée. :)

Écrit par : Berthoise | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

J'adore le commentaire de Lili ! elle est optimiste dis-tu, et moi je dis marrante en plus :-)

Écrit par : Praline | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Oh l'audacieux à sortir sous l'averse ! Pourvu qu'il ne se prenne pas une douche froide ! Je lui souhaite que non et son amour rencontre une réponse positive.

Écrit par : Véro | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

la fin me fait craindre le pire ;-)

Écrit par : Adrienne | lundi, 21 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Fais gaffe, si elle s'étale sous la pluie et se tord la cheville, ton héros s'est gouré d'histoire...demande à Coumarine...Il est mal !
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mardi, 22 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire