Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 avril 2016

Au clair de l’une, l’autre sombre…

Sacrée Lakevio, comme ça, toi aussi tu nous fais bosser le dimanche !

clair de lune.jpg


La lune gibbeuse donnait à la plage une teinte légèrement rousse.
J’ai entendu chantonner dans l’obscurité.
Le bruit du ressac couvrait parfois la voix douce qui chantait.
Jai été attiré par le chant.
Il ne pouvait venir que de la gorge d’une sirène j’en étais sûr.
Alors je me suis approché du rivage et je lai vue...
Elle avait deux petits seins absolument magnifiques et était semble-t-il assise dans l’eau.
Dans la lumière dispensée parcimonieusement par la blanche Séléné, j’ai cru remarquer qu’elle avait des yeux bleus.
Elle avait aussi des cheveux presque clairs et bouclés qui habillaient délicieusement ses épaules pâles.
Alors, malgré ma frilosité congénitale j’ai avancé dans l’eau.
Elle s’est élevée jusqu’à laisser entrevoir un bassin que je supputais accueillant et m’a tendu les bras.
Un détail m’a chiffonné sans que je puisse dire quoi sur l’instant.
Elle  m’a tendu les bras.
Puis m’a attiré en me tendant ses lèvres et j’ai su qu’il était trop tard.
D’un coup ça m’est revenu.
Elle n’avait pas de nombril.
Et elle m’entraînait au fond de l’eau.
Elle navait pas de jambes.
Elle avait des tentacules dont je ne pouvais pas me dépêtrer !
Quand mes dernières bulles ont crevé la surface, j’ai eu juste le temps de penser « Ah la salope ! »
Puis il y a eu ce voile noir…

Commentaires

On est lundi?

Écrit par : mab | dimanche, 24 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Aujourd'hui oui !

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 avril 2016

Je vois que toi aussi tu te méfies du romantisme.
J'aime beaucoup.

Écrit par : Berthoise | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Un vrai cauchemar!

Écrit par : mab | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Les yeux bleus, les cheveux clairs et bouclés... tu ne sais pas résister hein ?

Comment c'est en-dessous du niveau de la mer ?

Écrit par : Sophie | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Tu n'as jamais su résister, tu as été puni sans pécher, pour une fois !

Écrit par : heure-bleue | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Ah, les sirènes des profondeurs... beau texte qui donne à réfléchir ! J'adore.

Écrit par : lakevio | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

La peau claire, les yeux bleus, les cheveux frisés... tu es comme DSK on sait par quoi te piéger :-)

Écrit par : Praline | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

j'admire le fait que tu aies pu avec ce tableau utiliser le "je" ! et qu'à la fin tu ne te réveilles pas !

Écrit par : maevina | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Ah, le chant des sirènes.... Excellent !

Écrit par : la Mère Castor | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

pauvre Ulysse ....

Écrit par : liliplume | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Bon, la fois d'avant, il a réussi à sauter Circé, c'est déjà ça...

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 avril 2016

Tu connais ta mytho ...logie par coeur !!! (c'est juste pour sourire, alors que j'ai déclaré mes revenus 2015, que je n'arrive pas à avoir un taxi pour aller à l'hôpital vendredi et qu'il neige tout près....)

Écrit par : Sophie | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Oh !! Quelle belle imagination, le Gout !! Comme quoi , il faut (parfois ) se méfier des jolies sirènes avec de petits seins absolument magnifiques ..la suite est souvent particulière .. mais çà peut aussi se terminer fort bien !

Écrit par : Jerry OX | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Et voilà comment un homme, gentil et bien de sa personne, se retrouve au fond de l'eau!
Sacrée sirène ;-)

Écrit par : Coumarine | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Super texte, en même temps ça ne m'étonne pas de toi !! Ta douce en a fait un chouette aussi et je viens de chez Mab et Liliplume qui n'ont pas démérité non plus.

Écrit par : Ysa | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Hé hé, la sirène façon vous monsieur, est atrocement seduisante

Écrit par : Marie-Madeleine | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

j'ai la cervelle "molassonne" mais te lire me réveille , d'ailleurs je t'ai déjà lu ce matin après avoir lu Lili, et pour ajouter à la gaïeté ambiante j'ai lu HB ! ........ et bien d'autres! Résultat je n'ai pas d'idée ...... Honnêtement ce tableau ne m'inspire pas! .... pour le moment !

Écrit par : emiliacelina | lundi, 25 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Très jolie et poétique ton histoire. Et tu écris si bien!

Écrit par : Zazie | mardi, 26 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Le chant des sirènes est vraiment redoutable ! Même la frilosité ne peut y résister !

Écrit par : Véro | mardi, 26 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Excellent !
Tout comme tes titres, je suis du fan-club, ils m'ont manqué.
Je me donne encore 10mn de récré puis je retourne au taf (taff ?), la pluie a cessé...

Écrit par : Brin de broc | lundi, 30 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire