Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 13 février 2017

La politique ça sert d’os…

lakevio.jpg

Ça devait arriver.
Déjà, lors des dernières élections humaines ça avait été la surprise.
Il y avait longtemps que Terre avait opté pour un gouvernement mondial, réélu régulièrement et soucieux avant tout de calme.
L’humanité s’était peu à peu endormie dans une paix lénifiante, abandonnant le monde à une élite comptable qui gérait au lieu de gouverner.
Dans un réflexe moutonnier, le silence avait répondu à l’appel des candidats.
Avec une abstention avoisinant 94%, un obscur comptable avait été élu à la tête de Terre.
Comptable qui, comme chaque fois, avait remis à une machine le soin de la gestion.
L’humanité s’était étiolée, sombrant dans une clochardise douce dont seuls les chiens tentaient de la sortir.
Ils secouaient les hommes et essayaient de les sortir de devant des écrans de moins en moins animés.
Il n’y avait plus que les dernières centrales nucléaires qui tournaient seules pour illuminer des écrans dont les animateurs avaient disparu depuis longtemps.
Quand les dernières conserves furent avalées, ce sont les chiens qui ont ramené aux humains de quoi manger.
Puis les chiens ont pris l’habitude de prendre un bâton dans leur gueule et de l’envoyer le plus loin possible.
Les humains qui avaient gardé l’habitude de bouger allaient le chercher et le remettaient dans la gueule du chien.
Les chiens ont alors compris qu’ils pouvaient utiliser les hommes.
Les chiens avaient l’imagination et les humains les mains et les yeux.
Le cerveau et l’outil…
Les siècles passant, les chiens se sont alors habitués de manière étonnamment rapide au confort.
Ils se mirent à passer leur temps sur les canapés que leur avaient construits les humains.
Le chien se levait de temps à autre pour manger la pâtée que lui avait préparée son humain et retournait à ses rêves de chien.
Pourtant, un soir la pâtée se fit attendre.
Le chien tendit l’oreille et un bruit de harangue attira son attention.
La chienne lui aboya doucement « ce n’est rien, ils jouent, c’est le printemps… »
C’est quand les premières explosions retentirent que le chien dit à sa compagne « c’est fini, c’est nous qui allons bientôt courir pour leur rapporter le bâton… »
La chienne, en chienne cultivée qu’elle était,  répondit « Ouais, on s’est endormi sur nos lauriers, comme disait un humain il y a très très très longtemps… »
Et je vous préviens que cest Heure-Bleue qui m’a dit de me taire.

Commentaires

Que ça n'arrive pas!

Écrit par : mab | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

Merci le goût pour le réconfort :)

Écrit par : Nina | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

le cycle de la vie en somme

Écrit par : maevina | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

La République des animaux ?... Les chiens réussiraient mieux que les ânes, c'est certain !
Mais, tu veux dire que ta douce t'a empêché de terminer le travail ?...

Écrit par : lakevio | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

douce... douce... C'est vite dit !

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 13 février 2017

elle n'aime pas la science-fiction ?

Écrit par : colombine | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

L'imagination du chien... me laisse sceptique.

Écrit par : la baladine | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

"...c’est Heure-Bleue qui m’a dit de me taire." Toi je te soupçonne d'être obéissant quand ça t'arrange :-))
Mais c'est bien car il fait un peu peur ton billet ;-)

Écrit par : Praline | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

Brave (new) canine world :-)

Écrit par : Adrienne | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

Renversement de situation ! un autre espace temps !! misère ......

Écrit par : Colette | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

Ça donne froid dans le dos !
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est plutôt flippant...

Écrit par : tanette2 | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

Quelle imagination ! Qui sait si ça n'arrivera pas ? J'ai lu ta semaine d'arriéré (mon arriéré)
J'aime la façon que tu as de voir la vie !

Écrit par : Gwen | lundi, 13 février 2017

Répondre à ce commentaire

J'ADORE !!!

Écrit par : Véro | lundi, 20 février 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire