Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 29 juin 2017

Quand le sol se dérobe, le cynique…

De rien Mab, de rien…
Hier, il a fait presque beau.
Je veux simplement faire remarquer que dès que deux nuages se profilent à l’horizon, la lumière de mes jours commence à traînasser.
Elle parle longuement d’aller « ensemble faire les courses, on ira en face acheter Télérama ».
Aller en face, c’est aller « au-delà de la passerelle »…
- Qu’est-ce qu’il faut acheter Minou ?
- Du lait, du pain, trouver un hors d’œuvre…
- Ah Minou ! Et Télérama ! Aujourd’hui c’est Télérama !
- …
- Enfin, s’il ne pleut pas…
Le téléphone sonne.
C’est sa petite sœur.
On a failli partir ensemble…
Je ne sais pas pourquoi mais tous, absolument tous, les appels de sa petite sœur durent plus d’une heure.
Elle ne sait pas non plus mais c’est une donnée établie, comme la date du printemps ou de Noël.
Elle fait même semblant d’être dérangée alors qu’elle adore papoter avec sa sœur.
- Pfff… Tant pis, va tout seul faire les courses, Minou, c’est ma soeur…
Je descends donc.
Dans le sas je croise Marie, une charmante voisine octogénaire chez qui nous buvons un café de temps à autre..
- Encore vous !
C’est la troisième fois en peu de temps que nous nous croisons.
La dernière fois elle m’a parlé d’un problème de « prise de courant ».
Elle m’embrasse sur la joue.
- Bonjour Marie, je vais m’occuper de la prise de votre machine à laver.
Nous échangeons quelques mots.
La jeune femme du quatrième sort de l’ascenseur et entre dans le sas quand je dis à Marie :
- Je reviens et je monte m’occuper de vous…
- Non Patrice, vous êtes gentil mais pas ce soir, je suis fatiguée…
La jeune femme s’arrête net tandis que je dis à Marie : 
- Vous avez bien dit ce que j’ai entendu ? 
La jeune femme rit tandis que Marie rougit délicatement et hausse les épaules.
Puis elle rit à son tour et dit :
- Vraiment, vous les hommes, ne pensez qu’à ça.
Ma « voisine-copine » Sylvie arrive à ce moment, me salue et me dit :
- Ma parole, mais tu es en train de draguer ta voisine !
Alors qu’il n’était question de rien de tout ça, lectrices chéries.
J’étais seulement descendu chercher du pain, du lait et Télérama.
C’est juste que Marie semble dotée du même talent que la lumière de mes jours pour les dialogues à la Feydeau impromptus…

Commentaires

Et heure bleue a t-elle des copains dans l'immeuble?

Écrit par : mab | jeudi, 29 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, elle est pourtant moins sociable que moi.

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 29 juin 2017

Incorrigible!l
Mais tellement drôle.

Écrit par : Berthoise | jeudi, 29 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Et tu l'as saisie à point celle-là !...
Finalement, peu de locataires, mais des bons !

Écrit par : lakevio | jeudi, 29 juin 2017

Répondre à ce commentaire

L'immeuble est déficient, mais il est joliment habité! Notamment par un monsieur plein d'esprit qui ne laisse jamais passer l'occasion de faire une pointe! (((non non non, je n'ai pas dit une saillie)))

Écrit par : La Baladine | jeudi, 29 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Il a fallu que je lise le titre 2 fois Pour percuter !... super !
C'est sympa d'avoir des voisins aussi gentils , je pense que vous devriez rester la , vous y avez vos habitudes , et près des merveilles .... on sait ce qu'on laisse mais on ne sait pas ce qu'on trouve !!!

Écrit par : Francelyne 17 | jeudi, 29 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Allez, pas d'excuses...

Tu adores draguer les dames pour les faire "rougir délicatement" , les voisines pour les faire sourire, voire rire....

Tu as remercié ta belle-soeur ???

Écrit par : Sophie | jeudi, 29 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Télérama est le nom de code de la mission... ;-)

Écrit par : livfourmi | jeudi, 29 juin 2017

Répondre à ce commentaire

je viens juste de lire HB et maintenant je me dis qu'un plutôt bon voisinage c'est chouette aussi...... tant que l'immeuble tient debout!

Écrit par : emiliacelina | jeudi, 29 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Mention spéciale pour le titre.

Écrit par : mab | vendredi, 30 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Je n'avais pas percuté non plus le titre... et j'ai dû (un peu) me secouer les méninges pour en saisir toute la subtilité...
Quant à la pluie, mon jardin assoiffé la boit à petites goulées gourmandes !

Écrit par : Gwen | samedi, 01 juillet 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire