Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 octobre 2017

Ces maudits mots dits...

Bref arrêt du remplissage des cartons.
Nous écoutons la radio, comme toujours en buvant notre café.
J’ai beau écouter d’une oreille distraite parler du sport, ce truc qui ne m’intéresse jamais, mon attention a été soudain attirée par un commentaire :
« Les « Bleus » ont tiré trente quatre fois sans jamais trouver l’ouverture ! »
Vous comprenez pourquoi j’ai sursauté, lectrices chéries.
J’ai pensé « Quelle santé ! »
Puis je me suis demandé un instant si Heure-Bleue n’avait pas trouvé un moyen d’ajouter du beurre Bordier dans ses noix de Saint-Jacques en faisant des piges pour la radio…
Une telle qualité, un tel sens du double sens, je ne connais que la lumière de mes jours pour les commettre avec un tel brio.
Je lui ai demandé.
Elle dit n’y être pour rien.
Tout de même, l’idée qu’il puisse y avoir un « challenger » du titre de champion du monde du double sens, prêt à ravir la couronne de la lumière de mes jours, me trouble.
Du coup, je me remets lentement de mes émotions avant de me lancer dans le remplissage de nouveaux cartons.
Mais j’ai bien ri quand même…

Commentaires

Le remplissage des cartons n'affecte en rien la vitesse de compréhension du double sens, surtout avec un zeste de gauloiserie...

Écrit par : Sophie | samedi, 07 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

C'est délicat...

Du beurre Bordier? Quand je dis que tu as des goûts de luxe!

Écrit par : La Baladine | samedi, 07 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Eh ! C'est déjà bien assez d'être pauvre, si en plus il faut se priver... ;-)

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 07 octobre 2017

ne t'inquiète donc pas.... ce n'est pas demain que quelqu'un battra HB à ce petit jeu !

Écrit par : emiliacelina | samedi, 07 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Nabilla (c'est comme ça qu'elle s'appelait?) est pourtant passée à autre chose ?

(Que les bleus veux-je dire... Je ne parle pas de vos cartons ici o;)

Écrit par : Pivoine | samedi, 07 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Nobel aurait pu ajouter cette catégorie, à un certain niveau c'est du grand art.

Écrit par : mab | dimanche, 08 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Il faut dire qu'HB vit depuis longtemps avec quelqu'un qui est assez doué aussi pour ce jeu-là ! Je parle du double sens et même de la contrepèterie...
C'est quand le grrrrrand jour ?

Écrit par : Gwen | dimanche, 08 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

C'est le 12 octobre.

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 08 octobre 2017

Hier, je n'ai pas eu le cœur de priver mon mari des bleus. Là, d'un seul coup, ils ont trouvé l'ouverture...et ça a marché..Moi, j'eusse préféré me mater un vieux film. J'avais une carte cadeau offerte par les enfants. Il me restait 15 euros dessus. J'ai acheté 3 DVD, dont le radin avec Dany Boon..Bon, ça ne mange pas de pain, ça détend ce truc.
Demain, j'espère que tu nous offriras un festival de double-sens, de contrepèteries..

Écrit par : julie | dimanche, 08 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Comme il pleut, pas de braderie pour l'instant à Vichy. Donc, ordi, puisque repas vite fait.
J'en ai profité pour m'initier à la contrepèterie. En l'occurrence, toi, tu en es le roi..

La contrepèterie ou abusivement le contrepet est un jeu de mots consistant à permuter certains phonèmes..
Bon, me vlà en train de repartir à la pêche aux mots..
Un phonème, c'est quoi ?

En phonologie, domaine de la linguistique, un phonème est la plus petite unité discrète ou distinctive (c'est-à-dire permettant de distinguer des mots les uns des autres) que l'on puisse isoler par segmentation dans la chaîne parlée. Un phonème est en réalité une entité abstraite, qui peut correspondre à plusieurs sons

Tiens, je viens d'en attraper un mal de crâne. La définition est pire que le mot lui-même.

Écrit par : julie | dimanche, 08 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Joël Martin, le grand maître actuel de la contrepèterie, prétend qu'il faut être trois pour bien apprécier une contrepèterie : celui qui l'énonce, celui qui la comprend, et celui... qui ne la comprend pas !
Moi, je fais partie du 3e groupe. Il m'arrive de ne pas comprendre tes titres Mr le goût.

Écrit par : julie | dimanche, 08 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Oula la date approche ! Retour à Paris !
Et ces fameux cartons, presque terminés ? Allez courage.

Écrit par : Anita | dimanche, 08 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Quelqu'un qui doit avoir de grrrrrrrrrrrrrrandes oreilles et qui a écouté Heure Bleue !
Dites donc, ça approche ! Je vous laisse finir vos cartons mais j'espère être encore là après... Nan, je rigole pas ; il y en a qui sonnent !...

Écrit par : lakevio | dimanche, 08 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

La dernière fois que j'ai entendu l'expression « quelle santé !» de façon un peu grivoise, c'est quand j'avais parlé à mon grand couillon d'ado d'un de mes élèves qui avait « sauté une classe »
Mouarf mouarf ! tu as le droit de trouver ça drôle !
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | lundi, 09 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Toute cette peine pour ne pas trouver l’ouverture !

Écrit par : livfourmi | lundi, 09 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire