Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 21 octobre 2017

Résolutions d’octobre…

De rien, Mab

« Ô bruit doux de la pluie,
  Par terre et sur les toits ! »
Ben oui, c’est vrai, lectrices chéries.
Ça faisait longtemps, très longtemps que je n’avais entendu la pluie tomber à Paris.
Enfin, à Paris, je l’avais déjà entendue.
Je l’avais même entendue longtemps mais ça faisait cinquante ans que je n’avais pas entendu tomber la pluie, la nuit sur la colline de Montmartre.
Elle fait un bruit très particulier.
Justement ce fameux « bruit doux de la pluie, par terre et sur les toits » dont parle Verlaine.
Hélas, trois fois hélas, alors qu’après des jours et des jours d’un travail de portefaix à défaire des cartons, nous avions décidé, Heure-Bleue et moi, d’aller traîner dans le quartier, voire de descendre jusqu’à Saint Lazare, il pleut !
Certes, la pluie est légère mais nous aurions préféré qu’il fasse beau encore aujourd’hui.
Que je vous dise pourquoi il fut envisagé d’aller jusqu’à Saint Lazare.
Vous ai-je déjà parlé de mes T-shirts ?
Ceux que j’aime de plus en plus au fur et à mesure du temps qui passe ?
Ceux que les années transforment en « robe de l’Enfant Jésus ».
Cette robe magique qui grandit avec le bébé ?
Cette robe qui chez moi hélas, se transforme aussi en dentelle du Puy.
Plus ces T-shirts sont vieux, plus ils sont doux.
Plus ils sont doux, plus ils sont confortables.
Plus ils sont confortables, plus j’ai du mal à les abandonner.
Encore hélas, la lumière de mes jours, parfois pessimiste, craint régulièrement qu’au hasard d’une visite chez le médecin, ce dernier ne voie l’état de mon T-shirt.
Rien qu’y penser, je lui fais honte d’avance.
Alors est venue cette idée d’aller boulevard Haussmann, acheter d’autres T-shirts…
Peut-être allons nous braver le léger crachin et descendre le long de la rue de Saint Petersbourg, que je n’ai pas connue quand elle s’appelait « rue Petrograd » mais que j’ai longtemps parcourue quand elle s’appelait « rue de Leningrad ».
Puis la rue de Rome, qui n’est plus que l’ombre de ce qu’elle fut, pleine de luthiers.
Enfin le boulevard Haussmann.
Nous ne nous arrêterons pas hélas, pour acheter du caviar sur le stand Petrossian des galeries Lafayette.
Mais bon, nous sommes déjà revenus à la maison, on se contentera de lire les recettes de J.M. Simmel dans son bouquin « On n’a pas toujours du caviar. »

Commentaires

Une de mes amies de lycée affectait d'appeler la rue de Léningrad rue de Saint-Pétersbourg, sans imaginer que ce nom deviendrait réalité un jour !

Les luthiers rue de Rome, et l'immense pharmacie Bailly à sa pointe, la rôtisserie de la Reine Pédauque un peu plus loin, rue de la Pépinière, où il y a toujours, je crois, la boutique de Modes et travaux.
Mais le magasin de La Hutte a disparu depuis des lustres, et avec lui la rampe-toboggan qui descendait les clients au sous-sol...

Écrit par : Dame Marthe | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Ils sont partis les beaux jours et les feuilles mortes voltigent au vent. Est-il nécessaire que je soigne mon rhume pour attraper celui des enfants ?... Je vais tâcher de me propulser jusqu'à la rue de Rivoli... Quelques petites courses avant le départ...

Écrit par : lakevio | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah, descendre les rue du 8ème vers St Lazare en regardant les façades!

Écrit par : Nina | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

sinon tes "maillots de corps" ,trouvés ?

Écrit par : epalobe | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Non, "troués"...

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 21 octobre 2017

Le casse tête des "maillots de corps " ... Ou trop courts, ou trop longs, ou trop large, ou trop échancrés .... Trop comme ci, pas assez comme ça .... Pppffff je renonce !

Écrit par : Francelyne | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah le T shirt quelle belle invention, j'ai du mal à me séparer des plus vieux donc les plus doux.

Écrit par : mab | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

J'ai une façon radicale pour que mon marie ne mette plus ses vieux maillots ou ses vieux pyjamas. Quand trop c'est trop et que j'ai honte pour lui (ou de lui), je prends une paire de ciseaux (ou rien) et je déchire en lambeaux. Ces vieux maillots font de bien beaux chiffons pour nettoyer.
Quel plaisir de vous voir heureux là où vous aviez envie d'être ! (je touche du bois pour que vous vous y plaisiez longtemps, longtemps). Bon, d'accord, avec quelques frictions avec votre ours adoré. Mais, quel plaisir ça va être de promener vos merveilles dans Paris quand votre ours daignera vous les donner en garde. Mes neveux et nièces quand ils restent à Paris ont toujours quelque chose à montrer à leurs enfants...
Moi, j'appréhende de voir père et fils en face l'un de l'autre à la fin de la semaine prochaine.

Écrit par : julie | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

J'espère qu'au moins tu achètes des T-shirts made in France, par exemple:

https://www.leslipfrancais.fr/les-engagements-du-slip

;-)

Écrit par : La Baladine | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Tu me fais envie avec ta pluie verlainienne par terre et sur les toits de Montmartre.
Depuis que mon fils n'est plus à Paris, j'ai moins l'occasion de monter...
Mais je ferais bien une descente, si j'ose m'exprimer ainsi. ;-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Je comprends, les vieux t-shirts sont vraiment agréables à porter. Mais bon, je comprends aussi HB, tu ne peux pas quand même te balader avec des loques ! Dormir avec, oui.

Écrit par : Anita | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Je vous propose ceci: https://www.youtube.com/watch?v=W-uSmw22xv0
Attention, les cartons plein de t-shirts ne supportent pas la pluie...
Je vous souhaite une bonne nuit.
Jean-Jacques'60
Berne, le 21 octobre 2017 (Sous la pluie...)

Écrit par : jeanjacques666 | samedi, 21 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

je te sens plus content qu'HB, mais peut être me trompe-je ?

Écrit par : col/ang | dimanche, 22 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Elle me dit à l'instant qu'elle est ravie.
Elle me dit aussi "sinon je ne t'aurais pas suivi, j'en ai refusé beaucoup !"

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 22 octobre 2017

Question à 100 sous Verlaine avait il des tee shirts dans sa prison de Mons? Où il écrivit son poème... J'aime bien dormir en tee shirt. J'espère que le beau temps reviendra.
Je pense souvent à vous dans Montmartre...
Je vous envie presque:---))))

Écrit par : Pivoine | dimanche, 22 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

ton histoire de tee shirt m'amuse. Robert en a un qui date de ???? je ne sais même plus! Une vraie loque qu'il met pour dormir! Alors que je lui ai acheté plusieurs pyjamas. Tout le gêne!
Il préfère dormir à poil mais maintenant il a froid! Je lui ai commandé des thermolactyl pour la journée je vais voir ce que ça donne! Par cpntre je suis d'accord avec HB en cas d'impévu je tiens à ce qu'il porte des tee-shirt correct la journée!

Écrit par : emiliacelina | dimanche, 22 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

A ce propos, j'avais une collègue qui me disait toujours... Pas à propos de tee-shirts, mais bon, quelque chose dans le genre "et si tu rencontres l'homme de ta vie au coin de la rue?" Je lui rétorquais alors que l'homme de ma vie, je l'avai s déjà rencontré... Même, elle répondait, ça ne change rien.

Écrit par : Pivoine | lundi, 23 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Moi qui ai commencé ma vie scolaiez chez lzq Ursulines (les Jésuites femelles) je ne connaissais pas la faculté de la robe de l'enfant Jésus qui grandissait avec lui !

Écrit par : Gwen | lundi, 23 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

L'avez-vous faite, cette balade, ou non?

Écrit par : livfourmi | mardi, 24 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, il nous fallait faire quelques emplettes alors nous sommes sortis acheter ces T-shirts et boire ce café.
Ce fut chouette.

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 24 octobre 2017

Ne jamais sortir avec des sous-vêtements en bon état et ... propres bien sûr. C'est la devise de toutes les mamans pour le cazou... (et HB t'en tient lieu à cet instant

Écrit par : Sophie | mercredi, 25 octobre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire