Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 10 février 2018

Ce n’est pas un métier de faire du ciné…

Ce n’est pas un métier de faire du ciné…
Ouais Mab, je sais, j’ai déjà honte mais si tu ne trouves pas, je te soufflerai la solution
On va aller voir le dernier Woody Allen dimanche.
Ce matin, en préparant les petits déjeuners, j’attendais des informations.
Après que la « Pythie Météo » m’a annoncé « un froid de gueux » ce qui a commencé à me plomber le moral, un type est venu geindre au micro.
J’ai eu peur d’un coup qu’on ait donné la parole à un désespéré de peur qu’il ne se pende sur le champ.
Mais non…
Le type me disait « Sooyyeeez narcissiiiique… »
Oui, il me le disait comme ça, avec des points de suspension.
Il avait le ton geignard de ces mendiantes Rom qui paslmodient sur les trottoirs des « s’iiil vôôôô pléééé » en espérant susciter autre chose qu’un haussement d’épaule ou un coup de pied.
J’aurais pensé qu’un type devait vous dire « Soyez narcissique !!! » sans qu’il soit nécessaire d’ajouter « Nom de dieu ! » tant il était implicite.
Là, le pauvre le psalmodiait.
Et il insistait en plus !
« Sauvez vous… » qu’il disait.
Tu parles d’une injonction au bonheur !
J’avais envie de lui tendre mon mouchoir.
D’ailleurs, il aurait mieux fait de s’adresser à une agence de publicité pour vendre son bouquin parce qu’avec sa façon de nous demander d’être narcissique, il allait pleurer pour de bon.
En plus, c’est un conseil idiot.
Comme si on avait besoin de conseils pour être narcissique.
Sauf au fond de la déprime évidemment, là où on se sent dans le même état que ce qu’on trouve entre l’anus et le papier.
Franchement, même si on est raisonnablement modeste, la simple constatation que les super cadors qui conduisent le pays se plantent régulièrement fait que je me sens moins bête que je ne le craignais.
Mais là, ce type…
En plus il est philosophe.
Je suis sûr que c’est un stoïcien qui s’est nourri de Sénèque.
Il a fallu que j’aie un cancer pour lire « De la vie heureuse ».
Et encore, il est resté dans les toilettes après la scintigraphie qui disait « z’avez rien, c’est parfait ! »
Je ne sais pas si vous avez lu Sénèque, lectrices chéries.
Laissez tomber, c’est la prédiction de la vertu anglo-saxonne-protestante.
Genre « Si tu prends un plaisir quelconque c’est sûrement un péché alors laisse tomber… »
Je vous donne donc un autre conseil : « Péchez ! »
En plus c’est souverain pour le teint et l’humeur.

Commentaires

Je cherche.

Écrit par : mab | samedi, 10 février 2018

Répondre à ce commentaire

Bon, moi j'ai trouvé... amis de la poésie, bonjour ! :-)

Écrit par : Praline | samedi, 10 février 2018

Répondre à ce commentaire

Au fait, Siné mensuel continue : " c'est ch.." comme eût dit Jack.

Écrit par : Nina | samedi, 10 février 2018

Répondre à ce commentaire

Qui est ce, votre philosophe?
C est que vous en avez quelques uns, en France.
Je ne peux même plus m'offrir le péché de gourmandise...
Avec une tension qui est montée à 17...
Woody Allen fait de très bons films.
Mon préféré reste Midnight in

Écrit par : Pivoine | samedi, 10 février 2018

Répondre à ce commentaire

Le mien était, comme celui de mon fils "Broadway Danny Rose"
Et tous les autres sauf peut-être "Comédie érotique d'une nuit d'été".
Mais les derniers sont vraiment bons, très bons.

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 10 février 2018

Midnight in Paris, et Match Point. Escrocs mais pas trop m'a amusée jusqu'à un certain point. Après, c'est longuet (toute la partie avec le bellâtre, je ne sais plus son nom, Hugues grant). Mais je connais sûrement moins bien Woody Allen que vous.

Ah oui, j'avais adoré Manhattan, vu au cinéma, et "Radio days", dont mon ex-mari raffolait (ça lui rappelait sa jeunesse, enfin, il n'était né quand même qu'en 1942).

Écrit par : Pivoine | dimanche, 11 février 2018

c'est Fabrice Midal ;-)

Écrit par : Coumarine | samedi, 10 février 2018

Répondre à ce commentaire

Merci Coumarine, je ne connais pas du tout. Il faut dire que je n'ai pas de radio (sauf sur la télé et c'est tout un tintouin de la mettre en route).

Écrit par : Pivoine | dimanche, 11 février 2018

bé moi j'aime pas Woody...c'est pas mon truc...je crois que tout le monde est narcissique...ou un peu ....y a qu'à voir sur les réseaux sociaux...c'est affolant...je ne pense pas qu'il vende son bouquin ton mec...hihihihi...bisous.

Écrit par : Tarrah | samedi, 10 février 2018

Répondre à ce commentaire

j'aime bien la fin de ta note! Tu es vraiment de bons conseils !

Écrit par : emiliacelina | samedi, 10 février 2018

Répondre à ce commentaire

J'ai aimé inconditionnellement quasiment tous les Woody.
Et franchement, c'est mieux que lire Sénèque.
Tu as vu le Sortilège du Serpent de Jade ? Un pur délice.
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | samedi, 10 février 2018

Répondre à ce commentaire

Est-ce la voix ? le ton ? Le texte ? Cette pub, dont la tonalité pourrait dater des années ...50 ?, m'agace au plus haut point ...

Écrit par : Martine 68 | dimanche, 11 février 2018

Répondre à ce commentaire

Je dois avoir le cerveau engourdi par cet hiver qui n'en finit pas de grisailler : non seulement, j'ai - contrairement à tes autres tires de papiers - rien compris à celui-ci.

Ni à la plupart des commentaires d'ailleurs. J'ai l'impression très nette d'être aujourd'hui à côté de la plaque.

Comme j'ai été mise de côté par ailleurs.
Mais rien n'est grave.

Écrit par : Sophie | dimanche, 11 février 2018

Répondre à ce commentaire

J'ai envoyé avant d'avoir terminé ! Je vais donc suivre ton conseil : je vais pécher, je n'ai pas encore choisi le mode, mais je vais pécher.

Écrit par : Sophie | dimanche, 11 février 2018

Répondre à ce commentaire

Excellente résolution o:)))

Écrit par : Pivoine | dimanche, 11 février 2018

Merci mon père de nous inciter à pécher !

Écrit par : Gwen | lundi, 12 février 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire