Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 avril 2018

Gigi l'amoroso...

lakevio.jpg

Complémentaire
Époustouflant
Respirait
Baignade
Tortionnaire
Chanteur
Juger

Aberrant
Pénitencier
Profitera

Non mais quelle andouille !
Quelle idée ! C’était totalement aberrant de penser qu’on était complémentaire
Ah ça ! Il m’avait bien eue !
La première fois, à Saint-Tropez, quand je l’ai vu, époustouflant après la baignade, il respirait amplement, son large torse se dilatait à chaque inspiration, faisant ressortir ses muscles.
Idiote que j’étais, je l’ai regardé comme un gâteau…
Puis, il s’est approché, ruisselant, s’est accroupi près de moi et a engagé la conversation.
Il était agréable, il semblait bien élevé.
J’ai pris la main qu’il a tendue pour m’aider à me relever.
Il m’a même aidée à replier mon drap de bain…
J’ai accepté son invitation à dîner.
Au restaurant, il m’a baratinée avec une belle voix de baryton.
Comment aurais-je pu me douter qu’il me ligoterait avec sa voix de chanteur ?
Bien sûr, au début il a été charmant.
Depuis, je me demande comment j’ai pu passer tant d’années avec ce tortionnaire
Les années passant il avait pris cette mauvaise habitude de juger tout ce que je faisais.
Et là, sur ce banc, on a l’air de quoi ?
On dirait « Carmen et La Hurlette », on dirait deux clochards.
On ne ressemble à rien…
Enfin, à rien de ce qu’on était.
En plus il a gardé cette habitude détestable de mettre des chemises voyantes.
J’ai l’impression de sortir avec une vedette passée de mode qui persisterait à sortir en costume de scène.
Mon dieu cette chemise !
Si je n’avais pas peur de finir mes jours dans un pénitencier, je le pousserais sous le bus qui arrive.
Si j’étais chanceuse, je ne l’aurais pas croisé.
Alors je suis sûre que, tel je le connais, il s’en sortira et profitera seul de ma fortune.
Il en a bien vécu en me supportant.
Il en vivrait encore mieux en me sachant à l’ombre et ça, ça m’horripile…

Commentaires

Bouuuuh on est aigri comme ça quand on est vieux et qu'on se retourne sur sa vie ? Bon, faut dire que les mots n'engendraient pas forcément un texte joyeux... on va dire ça... :-)

Écrit par : Praline | lundi, 09 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Ben ma foi, je voyais ça plutôt dans le genre, "on était beau quand on était jeunes",
mais tant de rancoeurs accumulées ne doivent pas faciliter les dernières années de la vie.

J'aime bien les textes que je lis.

Écrit par : Sophie | lundi, 09 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Tu ne donnes pas dans la dentelle, ils sont détestables tous les deux.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 09 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Aïe ! Dire que j'étais tentée par une jolie histoire ! Si, si, c'est vrai mais parfois...
J'aime beaucoup ton histoire de rancoeur sur la chemise. Drôle de couple !

Écrit par : lakevio | lundi, 09 avril 2018

Répondre à ce commentaire

bien observé, pour la chemise, c'est le genre de détail que j'aime bien, dans un texte :-)

Écrit par : Adrienne | lundi, 09 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Pourquoi donc, d'un seul coup d'un seul, ai-je envie de réentendre "I'm just a gigolo" ? ;-)

https://youtu.be/O-a8kLtJSJ4

L'ennui profond bien affiché de la choriste et sa gestuelle surrréaliste collent super bien avec ton texte !

Écrit par : Joe Krapov | lundi, 09 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Mon dieu, l'amour, contrairement aux saisons, ne refleurit pas chaque printemps. C'est vraiment dommage...
Je n'ai toujours pas tranché quant au couple de la photo. Finalement, j'en ai fait 2 femmes. Oui, avec le sac à main de celle de gauche. Y'a des femmes qui ressemblent à ça, à de vieilles girafes..

Écrit par : julie | lundi, 09 avril 2018

Répondre à ce commentaire

très bon !

Écrit par : ang/col | lundi, 09 avril 2018

Répondre à ce commentaire

excellent .... et triste! Oui, je trouve triste de vieillir ensemble avec une telle rancœur !
Alors que comme moi tu apprécie de viellir en bonne compagnie tu m'épates d'avoir imaginé une telle histoire ! (mais bon! je ne suis pas vraiment surprise ) ! Bravo !

Écrit par : emiliacelina | lundi, 09 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Carmen et Lahurlette ! Tu m'as fait rajeunir d'au moins 70 ans (nous ne sommes plus des perdreaux de l'année !)
Pourquoi ces bonnes femmes n'ont-elles pas le cran (les c....s) de virer leur mec ? Tu l'as faite fortunée, donc, elle a les moyens de se faire défendre non ?
Bon, soyons sérieux... ils attendent le bus... Ils n'auraient pas en plus des oursins dans les poches ?

Écrit par : Gwen | mardi, 10 avril 2018

Répondre à ce commentaire

J'ai entendu dire que le rose revenait en force. Pour les hommes également.

Écrit par : livfourmi | mardi, 10 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Hooooo..... je reviens chez toi...... Fais du feu dans la cheminée....
Je vous embrasse.

Écrit par : Anne | mardi, 10 avril 2018

Répondre à ce commentaire

J'espère qu'on te verra, cette fois ci.

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 10 avril 2018

L'amour ne dure qu'un temps... ou rend aveugle. Ah ! Si on disposait de quoi visualiser une projection dans l'avenir...il n'y aurait plus aucun couple à la surface de la terre...

Écrit par : Vero | samedi, 05 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire