Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 avril 2020

Devoir de Lakevio No 35.

Devoir de Lakevio du Goût _35.jpg

De « confinement » à « enchaîné » il n’y a qu’un songe.
Cette photographie du Russe Gueorgui Pinkhassov vous inspire-t-elle ?
Ce serait gentil de commencer ce qu’elle vous a inspiré par cette remarque d’Oscar Wilde :
« Discerner la beauté d’une chose est le plus grand raffinement que l’on puisse atteindre »
Et si vous le terminiez par ces deux vers d’Agrippa d’Aubigné
« Mon penser est bizarre et mon âme insensée
Qui fait présente encor’ une chose passée. »

Entre les deux, libre à vous.
Ramassage mardi seulement car Adrienne veut montrer quelque chose lundi.
Eh oui, je fais attention à ce que me disent mes lectrices chéries…

« Discerner la beauté d’une chose est le plus grand raffinement que l’on puisse atteindre »
Il avait drôlement raison Oscar Wilde…
J’en fus totalement convaincu quand elle m’a demandé, comme souvent, d’attacher la chaîne au bout de laquelle glisse ce petit cœur d’argent offert pour un anniversaire.
Puis j’ai regardé le résultat.
Parfait, comme toujours.
Je n’ai pas comme j’en avais une envie furieuse, posé mes lèvres sur ce cou, poussé par ces vers de Rimbaud qui me sont immédiatement venus à l’esprit quand j’ai relâché le fermoir :

« Un petit baiser, comme une folle araignée,
Te courra par le cou...
Et tu me diras : " Cherche ! " en inclinant la tête,
Et nous prendrons du temps à trouver cette bête
Qui voyage beaucoup... »

Et j’ai eu du mérite, parce que, mon dieu… chaque fois que je pose le regard sur ce cou, sur cette peau, une idée de promenade me vient.
Pas de bête marche à pied, non.
Il s’agit plutôt de tracer un chemin de petits baisers.
Parsemer cette peau si tentante de gouttelettes chaudes que j’aime poser de mes lèvres et qui la font frissonner.
Je me demande si elle ne me demande pas d’attacher cette chaîne pour être inondée de cette averse chaude de petits baisers.
Je crois même qu′elle me demande d’attacher cette chaîne qui loin de l’entraver la laisse s’échapper dans d’autres contrées d’où je me sens par moment banni bien qu’en étant l’acteur.
Les années s’entassent malgré moi mais ne parviennent à effacer de ma mémoire ce qui en fait le sel et le miel.
Les articulations les supportent moins bien que la pensée qui, de souvenirs en sensations, donnent raison à Agrippa d’Aubigné qui devait être en proie aux mêmes tourments pour écrire
« Mon penser est bizarre et mon âme insensée
Qui fait présente encor’ une chose passée. »

Commentaires

Adrienne montre ce qui est vraiment important.
C'est là :

https://adrienne414873722.wordpress.com/2020/04/21/r-comme-rang/

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Alainx nous dit le malheur d'être liée à un goujat aveugle et inconscient.

C'est là :

https://alainx3.blogspot.com/2020/04/agrippine-agrippera-t-elle-osar.html

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Fabie nous dit d'autres beautés, d'autres plaisirs et d'autres regrets.

C'est là :

http://monparcourscancerdusein.eklablog.com/la-beaute-des-paysages-a185323864

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Gwen, outre l'histoire triste d'une beauté et d'un rang de perles, nous montre qu'imer les gens n'est jamais vain.

C'est là :

http://bourlingueuse.canalblog.com/archives/2020/04/20/38219214.html

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

L'histoire que raconte Val ne ruisselle pas de joie de vivre...

C'est là :

http://motsdeval.canalblog.com/archives/2020/04/21/38219150.html

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Yvanne nous parle d'amours anciennes dont la résurrection fait des dégâts...

C'est là :

http://yvanne19.canalblog.com/archives/2020/04/21/38219894.html

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Avec Heure-Bleue, je na sais jamais si c'est du pragmatisme ou du cynisme.

C'est là :

http://heure-bleue.blogspirit.com/archive/2020/04/21/devoir-de-lakevio-du-gout-n-35-3149428.html

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Je la trouve attendrissante ton histoire.

Écrit par : heure-bleue | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas eu le temps de te prévenir : déjà tu m'avais débusquée. :-) Merci le Goût !
Très sensuel ton texte ! Les petits bisous dans le cou, j'adore...en faire aux bébés. Et en recevoir aussi, bien entendu : ils me font frémir !!!

Écrit par : Yvanne | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Un texte sensuel à souhait. Une variante plus poétique que la traditionnelle « petite bête, qui monte, qui monte… » de nos jeunesse boutonneuses !
Quoiqu'il en soit, ici il s'agit de baisers qui descendent, qui descendent…
Reste qu'à la fin d'aucuns se demanderont ce qu'agrippa d'Aubigné…

Écrit par : alainx | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Il te faut faire attention tout de même, les gouttelettes... c'est pas bien recommandé en ce moment. PFFFF ! Heureusement il nous reste la rêverie, même si la sensation ne vaut pas l'usage.
Sinon, je me suis encore faite avoir et ma programmation a échouée, donc ma participation est ici
https://deshirondellesetdespapillons.blogspot.com/

Écrit par : delia | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Des bisous dans le cou, c'est doux et donne des frissons.

Écrit par : Fabienne | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Voilà j'ai fait mon devoir, msieur !
Très chouette sujet.
Ça m'a réjouie.
https://celestinetroussecotte.blogspot.com/2020/04/les-belles-ames.html

•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Délia nous fait tout un fromage absolument charmant de ce rang de perles.
La chute en est particulièrement drôle et aurait étonné sans doute Agrippa d'Aubigné...

C'est là :

https://deshirondellesetdespapillons.blogspot.com/2020/04/les-tresors-du-pere-cartier.html

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Que c'est beau ! Penser à acheter des colliers aux systèmes de fermeture complexes...

Écrit par : Véro | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Célestine nous fait part de ce qu'elle a découvert.
C'est assez juste et c'est là :

https://celestinetroussecotte.blogspot.com/2020/04/les-belles-ames.html

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Vero nous prouve une fois encore que "les mirioos feraient mieux de réfléchir avant de nous renvoyer notre image".
En plus ils sont infidèles...

C'est là :

http://veroreve.canalblog.com/archives/2020/04/21/38220191.html

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Tant de tendresse exprimée sans avoir l'air d'y toucher... Elle a bien de la chance la lumière de tes jours !

Écrit par : Gwen | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Ouf ! L'âge ne fait pas disparaître la sensualité, je peux vieillir en paix ;-) ! J'ai été beaucoup plus pragmatique que romantique :-( : http://passionculture.be/2020/04/21/une-oie-blanche/

Écrit par : Passion Culture | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

PassionCulture nous montre combien les années modifient les envies chez certains...

C'est là :

http://passionculture.be/2020/04/21/une-oie-blanche/

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

excellent encadrement pour ton histoire, les deux citations!

Écrit par : Adrienne | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Tu as conservé l'âme de tes 20 ans on dirait...Elle a de la chance HB...en plus, tu lui as offert un collier ? si, si, ne vas pas me dire le contraire...tu es un romantique, comme peu d'hommes le sont passé la cinquantaine...

Écrit par : Julie | mardi, 21 avril 2020

Répondre à ce commentaire

C’est tendre. Et même un peu sensuel.

Écrit par : Val | mercredi, 22 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Même si l'introduction décrite par Ambre-Neige n'est pas mot à mot celle prévue, on ne peut vraiment pas dire que "c'est hors sujet", au contraire...
Mais c'est bien et( c'est là :

http://enviededouceur.canalblog.com/archives/2020/04/22/38222734.html
Mais ça peut être plus bas aussi...

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 22 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Un joli baiser sur une peau soyeuse est une belle promesse.

Écrit par : Berthoise | jeudi, 23 avril 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire