Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 février 2021

Les ans brouillés...

Je sais Mab... Je sais...

20210201_190447.jpg

Avant-hier, le fleuriste m’a donné une tige de lys, avec trois fleurs.
Elles sont à côté de moi et elles embaument, c’est super bien.
Hier, c’était l’anniversaire de ma sœur cadette.
Elle est née « le jour des crêpes ».
Je suis toujours surpris, elle a un an de moins que moi, treize mois pour être précis, et malgré les années, elle a gardé ce côté « piaf sur sa branche » qui semble indestructible.
Quoi qu’il arrive, elle est contente, sauf une fois où elle a cru qu’un de ses enfants avait un cancer.
Sinon, que dire…
Il fait beau ? Elle est heureuse de pouvoir aller se promener.
Il pleut ? Elle est heureuse de pouvoir rester chez elle à coudre.
Entre les deux ? Bah, elle trouvera bien…
Oui, elle est comme ça, ma sœur cadette.
Elle trouve toujours quelque chose pour s’occuper.
D’ailleurs, elle a fait neuf enfants.
Au départ il faut les faire.
Puis s’en occuper.
Bon, tous sont grands et ont un travail.
Ils ont apparemment trouvé eux aussi à s’occuper puisque ma sœur cadette à vingt-trois petits enfants.
J’aime bien l’idée que ma sœur cadette contribue efficacement au financement de la Sécu et des caisses de retraite.
À part ça, on a échappé à la pluie hier.
Comme il n’a pas plu nous promener nous a bien plu.
Ouais, bon, je sais…
Ah si ! Après-demain, c’est l’anniversaire de ma petite sœur, la benjamine.
Elle est née le 5 février et s’en plaint depuis qu’elle sait parler, c’est-à-dire longtemps.
Tous les ans, j’entends « Ouiiii ! Toi tu es né le jour de la galette ! Elle, elle est née le jour des crêpes ! Et moi rien… »
Je ne lui dis plus depuis que j’ai dix-sept ou dix-huit ans « mais si, toi tu es née le jour des chieuses… »
Ça faisait des histoires…
Mais bon, le 9 mars, c’est l’anniversaire de ma grande sœur, je l’appellerai aussi.
Elle me rappellera des choses que je n’ai pas oubliées.
Je lui rappellerai des choses qu’elle n’a pas oubliées.
Oui, nous arrivons à des âges où on ne se rappelle plus ce qu’on a mangé la veille mais très bien ce qu’on a appris en sixième…
Parfois ça nous inquiète.
Mais quand même, vivement que le soleil perce cette couche de nuages et la fin de cette pandémie qui nous rend prisonniers et nous condamne à la réclusion sans procès parce que sans crime.
Ce sera bien, je le sens…

Commentaires

Se promener entre les gouttes, échanger en famille sur le passé mais pas trop, se provoquer un peu quand on n’est pas d’accord, Mais juste pour le plaisir, éviter la radio, la télé dès qu’on entend parler de ce qu’on n’a plus envie d’écouter, lire beaucoup et attendre la réouverture des musées pour retourner à Paris, et se souvenir que l’année dernière à la même époque on admirait la rétrospective Léonard de Vinci et que pour vous paraphraser, c’était bien. Et se sentir un peu triste parce que c’est bien long cette histoire.

Écrit par : Do | mercredi, 03 février 2021

Répondre à ce commentaire

Tir groupé de naissances en hiver ! :)
Chez nous c'était en été de juillet à septembre ! :)
Quant à moi, je les ai groupées en février.
Ta sœur qui a eu 9 enfants a dû apprendre à relativiser, car ce devait être sportif au quotidien !

Écrit par : Fabie | mercredi, 03 février 2021

Répondre à ce commentaire

neuf enfants... elle a été courageuse ta frangine !

Écrit par : ang/col | mercredi, 03 février 2021

Répondre à ce commentaire

Tu sais bien que le clavier n'aime pas l'eau ! le vase est bien trop près :-))

Écrit par : Praline | mercredi, 03 février 2021

Répondre à ce commentaire

Heure-Bleue me l'a dit...

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 03 février 2021

J'aime bien ta soeur. Et son côté « piaf sur la branche ».
Tu me la présenteras ?
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | mercredi, 03 février 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire