Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 juin 2021

Printemps à Paris...

2024327659.jpg

Hier nous sommes donc sortis.
Nous sommes allés déjeuner avec notre amie.
C’était super bien.
À la terrasse de cette crêperie bretonne de la rue des Martyrs, tout était bien.
Très bien même.
Rien qu’à regarder l’assiette d’autres clients, je commençai à me noyer dans ma propre salive et dans le même temps, je sentais mes artères se boucher.
Bref, un bain de bonheur commençait de me submerger.
Le repas fut agrémenté d’une conversation si agréable que nous n’eûmes même pas besoin de dire du mal de quelques connaissances.
C’est dire si le moment fut parfait…
Quand notre amie, heureuse du succès de son entreprise, nous annonça quelle nous invitait, je manquai défaillir.
Nous nous sommes levés, elle pour rejoindre ses lointains pénates, nous pour aller boire un autre café à l’angle de la rue Gérando et du square d’Anvers.
En avançant le long de l’avenue Trudaine, nous avons été surpris du nombre de restaurants qui ont fleuri là.
Le « Petit Marguery » où nous avions déjeuné le jour de notre mariage a disparu depuis de nombreuses années.
Mais je me rappelle très bien que la mariée et la carpe farcie étaient délicieuses.
Assis à la terrasse du « Grand Comptoir d’Anvers », la mariée en question, dite « la lumière de mes jours » m’a hier chipoté en affirmant que « Mais pas du tout ! Ce restaurant n’a jamais été « Les Ducs de Bourgogne ! »
Le patron nous a départagé rapidement : Ce restaurant fut bien « Les Ducs de Bourgogne ».
Il y a plus de quarante ans.
Pour une fois, j’ai eu le triomphe modeste…
Après avoir fait quelques achats au petit marché d’Anvers – ce petit marché épouvantablement cher dans ce coin devenu un « cluster bobo »- nous sommes revenus à la maison.
Comme « Elle » dit « C’était bien. »

Commentaires

Joli couple et en plus, on peut jouer au jeu des ressemblances LOL!

Écrit par : Nina | samedi, 12 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Comme vous étiez sérieux ! Deux regards échangés mais qui en disent long.
Quel dommage que le "noir et blanc" éclipse la flamboyante chevelure de la lumière de tes jours !
C'était en quelle année ?

Écrit par : Gwen | samedi, 12 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Comme nous étions jeunes, surtout...
C'était en 1972.

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 13 juin 2021

J'adore cette photo !!!!
Mais avais je vraiment besoin de le dire ? :-)

Écrit par : Ambre | dimanche, 13 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Et tu n'es pas près de me revoir avec cette chevelure et cet accoutrement.
(La dernière fois que j'ai mis une cravate, c'est en juin 2002 pour le mariage d'une de mes nièces)

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 13 juin 2021

Écrire un commentaire