Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 02 juin 2015

L’amante religieuse.

Je viens de lire la cause de mon premier fou-rire de la journée dès l’ouverture de mon navigateur.
Ça m’a rappelé cette histoire que j’ai dû entendre pour la première fois en cinquième.
Une époque où je savais que les garçons et les filles c’était pas fait pareil et où je me creusais la cervelle pour savoir quoi faire de cette différence.
Cela dit je ne soupçonnais même pas qu'on pouvait espérer des délices de cette différence et encore moins qu'il fallait gigoter pour les atteindre.
Mais si, lectrices chéries, vous vous rappelez sûrement cette mauvaise blague aussi vieille que les guerres entre les Pictes, les Angles et les Saxons.
Cette histoire qui met en scène un couple d’Anglais en train de câliner et où le monsieur dit à la dame
- Aoh, darling, je vous ai fait mal ? 
- No darling, pourquoi ? 
- Vous avez bougé, darling.
Blague assez nunuche qui m’amène néanmoins à me demander si elle ne comporte pas un fond de vérité.
Oui, lectrices chéries, je me suis posé un tas de questions en voyant l’accroche de cet article
Ouaip ! C’est même écrit ça dans l’article :

« Une Britannique a été condamnée à deux semaines de prison ferme ce lundi par un tribunal de Birmingham, au Royaume-Uni, pour avoir «hurlé et crié pendant ses ébats sexuels» et infligé d'autres nuisances nocturnes à ses voisins.
La jeune femme, dont l'âge n'a pas été donné, avait déjà fait l'objet d'un rappel à la loi pour les mêmes faits. Une juge du Birmingham County Court a conclu à la récidive après de nouvelles plaintes des voisins excédés.
«Aux premières heures du 29 janvier 2015, à environ cinq heures du matin, l'accusée s'est rendue coupable de hurlements et de cris pendant ses ébats sexuels à un niveau sonore tel qu'il a créé des nuisances au voisin», a déclaré la juge Emma Kelly. Le voisin en question a précisé que le bruit l'avait «réveillé» et «cela avait duré dix minutes
».


Quel pied, mes aïeux ! Dix minutes !
Ou alors c’est juste pour faire bisquer les voisins…
Et ça finit au tribunal…
Une telle chose pourrait-elle arriver en France ?
La froideur prêtée aux Anglaises ne serait elle pas la cause réelle et sérieuse de la férocité des soldats anglais ?
L’Anglaise doit elle cette réputation de froideur à une complexion erronée ?
Au climat pluvieux ?
La tendance à la « planchitude » serait elle le signe indubitable de la plumardière maladresse du Grand Breton ?
J’avais déjà noté au hasard de mes pérégrinations sur le Web que la « british bride » préférait nettement le chocolat à une partie de jambes en l’air.
J’avais aussi remarqué l’enthousiasme très relatif du mari à qui la perspective du câlin collait une migraine d’épouse balzacienne.
Eh bien, lectrices chéries, il existe fort heureusement une de ces délicieuses exceptions qui confirment la règle la mieux établie.
Il y a au moins une Anglaise assez ardente au déduit pour mobiliser le voisinage qui en a marre de l’entendre clamer sa joie d’être au monde et de savoir enfin à quoi ça sert.
Hélas, trois fois hélas, la sphère judiciaire n’a que faire de ses rondeurs qui l’a envoyée pour deux semaines en taule.
Ces inconscients ont-ils seulement une idée de ce qui pend au nez du voisinage lorsqu’elle va retrouver les bras accueillants de sa moitié après deux semaines d’abstinence forcée ?

Commentaires

Eh bé, faut se tenir à carreau chez les Grands Bretons!

Écrit par : livfourmi | mardi, 02 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Je me souviens d'une nuit dans un hôtel de Biarritz ( situe en face du
Rocher de la Vierge ...ça ne s'invente pas !) on n'a pas pu fermer l'œil de toute la nuit ) le lendemain matin on a voulu voir leur tête au petit déjeuner ... "Frais comme des gardons" on ne pouvait en dire autant des autres locataires de cet hôtel ... Personne n'a osé se plaindre ! Mais on a changé d'hôtel ! On était partis pour se reposer quand même !!! ( pour info : la dame était française ...)

Écrit par : Francelyne | mardi, 02 juin 2015

Répondre à ce commentaire

on dit que les anglaises ont de grands pieds...

Écrit par : lakevio | mardi, 02 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Tu m'as fait éclater de rire.
Deuxième de la journée.
Merci.

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 02 juin 2015

excellent...PTDR !!!!!!!!!!!! et le com de Lakévio...en option!!! Dis donc elle a dépassé les 80 décibel alors!!!!!!c'est dingue! kiss!

Écrit par : miialjo | mardi, 02 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Une fois ca peut aller mais lorsque tu dois aller turbiner (elle visiblement ne travaille pas) et que tu es constamment derange par la folledingle d'a cote sans cote les coups de lits dans le mur, reviens me dire que ca fait rire.... je vous ai entendu raler parce que vos joyeux lurons font la fete a 4 du matin.

Écrit par : Yolande | mardi, 02 juin 2015

Répondre à ce commentaire

La bringue à 4 h du matin et les mégots qui atterrissent encore allumés sur le balcon jetés par des mecs raides bourrés ce n'est pas la même chose.
J'ai déjà été sorti du sommeil par une voisine qui semblait apprécier son camarade de jeux, ça ne m'a pas fait le même effet, je t'assure...

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 02 juin 2015

Les jeunes hommes anglais prennent des bitures carabinées pour oser approcher les filles , alors , ces dernières , lorsqu'elles en chopent un , se laissent aller , et ça doit les motiver encore plus ces cris l!

Écrit par : Brigitte | mardi, 02 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Pauvres Anglais(es) !

Écrit par : Berthoise | mardi, 02 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Les mauvaises langues Vont bon train... Moi qui ait connu des hommes en Angleterre et qui paraît-il m'exprime vivement, je ne me suis jamais faite arrêtée!

Écrit par : Marie-Madeleine | mardi, 02 juin 2015

Répondre à ce commentaire

comme tu dis: l'idée du retour, me fait rire d'avance!

Écrit par : emiliacelina | mardi, 02 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Le chocolat a des vertus aphrodisiaques alors....

Écrit par : mab | mercredi, 03 juin 2015

Répondre à ce commentaire

j'ai lu aussi !! faut croire que les appart sont mal insonorisés !

Écrit par : maevina | mercredi, 03 juin 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire