Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 juillet 2015

Sirocco, si Freddy…

De rien, Mab, de rien...
Un vent brûlant parcourt déjà le coin.
Il n’y a pas que sur « Elm street » qu’il y a des cauchemars…
Les nuits lui semblent épouvantables.
Moi-même je crains « Les griffes de la nuit » en cas de contact involontaire.
Oui, lectrices chéries, Heure-Bleue fond…
Hélas, ce n’est pas à me regarder.
Alors que je viens de mettre le ventilateur derrière elle, l’ai branché et qu’il se démène de toutes ses petites et laborieuses pales pour déplacer un air à la température somme toute raisonnable de 29°C, Heure-Bleue peste.
Aujourd’hui, les seules idées autorisées à votre serviteur seront d’aller acheter un melon, préparer une salade de tomate et préparer des « rico ».
La lumière de mes jours me jette un regard dissuasif à peine je lui dis quelque chose.
Comme si, chaque fois que je m’adressais à elle, c’était faire monter sa température.
Il y a cinq minutes, à la faveur d’une ombre passagère, elle a soufflé :
- Pfff… Tu as de la chance toi, tu supportes bien la chaleur.
Pour être sûre, elle me demande d’approcher et me fait tendre le bras.
- Pfff... Tu pues même pas !
Ajoute-t-elle, dépitée, alors qu’elle même, comme toutes les vraies rousses...
Je sais. Elle a trop chaud. Je ne peux pas l’ignorer.
De soupirs en regards envieux face à mon équanimité, elle me déteste, je le sais.
Avant elle disait « Minou j’ai trop chaud… »
Maintenant que la lumière éclatante est revenue, elle me jette :
- Je te hais ! Semi-rebeu, va !
Je me rappelle que cet aspect de votre Goût l’avait justement intéressée.
« Tempus fugit, amor manet » qu’y disaient…
Je t’en fous, ouais ! C’est plutôt « Tempus fugit, amor dito »…
Pourtant, légèrement vêtue et exempte de tout hâle superfétatoire sur sa peau pâle et transparente, hein…
Bref, elle rate quelque chose.
Cela dit, il ne me reste qu’un œil, alors…

Commentaires

je ne sais pas ce que je dois penser de cette association avec la star du X

Écrit par : mab | samedi, 04 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

Tu as l'esprit mal tourné Mab.
C'est Freddy, celui avec les griffes d'acier.
Pas Siffredi celui avec le...
Qu'est-ce qui a pu te faire penser ça ?

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 04 juillet 2015

Moi aussi j'ai envie de folle vengeance contre l'homme qui partage ma vie depuis 1967 et me nargue chaque été même et surtout quand il me plaint sincèrement !

Écrit par : Sauve qui veut... | samedi, 04 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

Mon mari jubile: " tu vois que j'ai bien fait de ne pas t'avoir emmenée en Grèce, "
Petit con, va, on pourrait y aller à pâques.

Écrit par : Berthoise | samedi, 04 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

J'ai eu moins chaud en Grèce qu'ici ces jours derniers. Là-bas il y avait un vent fort et fort agréable qui me faisait supporter la chaleur. Donc la bonne excuse de la chaleur... lol !

Écrit par : Praline | samedi, 04 juillet 2015

On vit comme chez les naturistes , le strict nécessaire pour ne pas coller a sa chaise.

Écrit par : Brigitte | samedi, 04 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

ah bon? les rousses puent?
(je fais que reprendre tes paroles hein!)
et que vient faire le fait de n'avoir qu'un oeil?
pasque j'en ai plus qu'un aussi! et je dégouline mais sans puer, hein!
;-)

Écrit par : Coumarine | samedi, 04 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

"et que vient faire le fait de n'avoir qu'un oeil? "

Je ne tiens pas à me le faire arracher d'un coup de griffe !

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 04 juillet 2015

pauvre Heure Bleue.. J'ai une peau de rousse (tâches de rousseur, blancheur et risque élevé de mélanome et autrefois des reflets roux dans les cheveux) mais je supporte relativement bien la chaleur, même si un orage ne me déplairait pas, ça me ramollit quand même un peu.

Écrit par : liliplume | samedi, 04 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

"Un regard dissuasif"... je me demande à quoi ça ressemble :)

Écrit par : Praline | samedi, 04 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

qu'un œil! peut-être ! mais vachement acéré!Tu ne laisses rien passer!

Écrit par : emiliacelina | samedi, 04 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

Chez moi, on joue à "pas touche, tu colles" tous les deux...

Écrit par : lakevio | samedi, 04 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

tu crois vraiment qu'elle se servirait de ses griffes contre toi?...qu'est ce que vous êtes drôles tous les deux...je ne me souvenais plus...bravo pour le titre...Mab à l'esprit dans la culotte tu crois?...lol

Écrit par : esthériane, mialjo | samedi, 04 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas fait de latin pour des raisons que j'exposerai un jour... Alors, quand tu étales ta science linguistique, traduis au moins ce que tu as écrit pour les ignares...
Toujours le même bonheur à savourer tes titres.

Écrit par : Gwen | dimanche, 05 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

J'aime vraiment bien venir par là, je me marre à lire l'auteur de "lectrices chéries" (entre autres, hein, mais je ne m'en lasse pas!) et je me "remarre" à lire les commentaires...ça rafraîchit pas mais c'est bon!

Écrit par : Lumières&papiers | lundi, 06 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

Et tu changes les locutions latines à ton goût, comme ça?

Écrit par : Livfourmi | mardi, 07 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

Ben oui, je fais ça...

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 07 juillet 2015

Écrire un commentaire