Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 avril 2016

Ça me dit, chéries...

Samedis chéris…
Quel « temps de mince » ! Comme dit Merveille.
Heure-Bleue me rappelle les samedis où je « jouais à la marchande » dans sa librairie.
Je me rappelle ces samedis où j’avais des « clientes chéries » comme aujourd’hui j’ai des lectrices chéries.
Je me rappelle entre autres une jeune femme, une Allemande qui, au bout de quelques samedis m’appelait « Monsieur Patrice ».
J’avais eu beau lui expliquer qu’en France, Monsieur suivi du prénom, ça faisait tenancier de maison close, rien n’y faisait.
Elle ne voulait pas m’appeler « Monsieur » ni m’appeler « Patrice ».
Le lumière de mes jours et une amie, non deux amies, m’ont un soir cassé ma cabane, les garces…
Quand cette jeune Allemande est arrivée et m’a salué avec un sourire éblouissant, elles se sont exclamées, avec de faux trémolos dans la voix « ooohhh !!! Monsieur Patriiiice ! Comme c’est mignon… »
La jeune femme a rougi, a eu un sourire contraint.
Elles ont ajouté « Hmmm… Ça cache quelque chose… »
Les hyènes !
Elles m’ont cassé ma cabane !
Non que j’ai eu une idée quelconque derrière la tête mais quand même.
Cette Allemande, aux cheveux châtain clair, pâle de peau et bleue d’yeux, s’est enfuie.
Elle n’est jamais revenue.
Je suis sûr qu’après elle est allée chez Marissal, la « deutsche buhhandlung » de l’autre côté de la rue Beaubourg.
J’ai eu comme ça quelques « clientes chéries » qui passaient le samedi quand je n’étais pas envoyé au diable vauvert par mon boulot.
J’aimais bien.
Même un client, un type sympa qui passait surtout pour voir la lumière de mes jours mais venait parfois vers midi faire goûter un whisky qu’il avait dégotté à « La maison du Whisky ».
On n’a jamais été déçu par les malts qu’il amenait.
Je me demande s’il n’avait pas une « libraire chérie » comme j’avais des « clientes chéries »…

Commentaires

Chéri, chérie bien galvaudé de nos jours.

Écrit par : mab | samedi, 30 avril 2016

Répondre à ce commentaire

faut avouer que le commerce, de livres qui plus est, doit être aussi agréable pour les échanges avec la clientèle

Écrit par : maevina | samedi, 30 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Pas d'idée derrière la tête, hummm c'est vite dit !!!
Bien sûr, je suis quasiment certaine que -sans vouloir aller plus loin - tu attendais ce "Monsieur Patrice" qui enchantait tes samedis matins .
Comme on dit chez moi, tu as eu la langue devant les dents en racontant tout cela à des hyènes qui ont bien trouvé le temps pour perturber ce moment.

Sympa cette librairie avec ses habitués ; j'ai connu ça "dans le temps" ; mais la petite librairie a grandi, grandi et pour avoir un renseignement, il faut trouver une "vendeuse" qui pianote sur un clavier... et ça m'agace. Tout le personnel ne peut avoir lu toutes les publications, mais une idée quand même...

Écrit par : Sophie | samedi, 30 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Ah mais non, je n'avais pas raconté !
Elles ont fait ça toutes seules !

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 30 avril 2016

Bonjour. Non ma bécane ne marche tjrs pas. Toujours pas pu mettre un pilote. Ca bloque . Je voulais me débrouiller comme une pro sans passer par la case caisse. De plus un comble, peux pas mettre un commentaire sur mon propre blog ni me connecter avec ma tablette sur overblog. Suis maudite. Et le sale temps qui en rajoute une couche et le muguet qu est pas fleuri. C est trop injuste comme dirait rot minet. Sur cebon week end quand me
même. L est conne ma tablette, me colle des lettres les unes aux autres.

Écrit par : julie | samedi, 30 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Yes. C est bizarre, je peux mettre un commentaire chez certains mais pas beaucoup. Surtout chez ceux qui mettent peu de photos. Overblog, n en parlons pas. Chez eux, c est mission impossible.

Écrit par : julie | samedi, 30 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Monsieur Patrice ....comme c'est mignon.
Heure bleue a cassé ta baraque ? Oh, là franchement ça m'étonne. ;)

Écrit par : Berthoise | samedi, 30 avril 2016

Répondre à ce commentaire

et tu n'avais pas raconté ? ...C'est bien la preuve que HB t'a toujours eu à l'oeil !!!!!!!!

Écrit par : emiliacelina | samedi, 30 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Ce genre de rendez-vous régulier est une référence temporelle. J'ai aussi des endroits où je vais régulièrement et où je sais que je serai accueillie

Écrit par : Livfourmi | samedi, 30 avril 2016

Répondre à ce commentaire

en réfléchissant, j'aurais adoré être libraire, ça devait être sympa, elle était où vers Beaubourg...pas loin du BH ? kiss.

Écrit par : Tarrah | lundi, 02 mai 2016

Répondre à ce commentaire

J'adore...

Écrit par : Brin de broc | lundi, 30 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire