Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 14 août 2022

Les garçons bouchés...

Ouais Mab, je sais, ne dis rien…
L’arrivée du soleil ce matin a désembrumé ma cervelle et m’a poussé à une activité peu courante chez moi : Réfléchir.
J’ai déduit de l’essorage de mon neurone cette découverte incontestable et de la lecture d’une ânerie à l’ouverture de mon navigateur que

Le véganisme est quand même une vaste foutaise !

Cette idée de refuser toute exploitation du monde animal que ce soit pour le travail, la nourriture et l’habillement est vouée à l’échec par essence et stupide sur le plan de l’écologie.
Refuser de porter des chaussures de cuir est louable, au moins on est sûr de n’avoir pas écorché une vache ou un chevreau.
Ne pas se déplacer à cheval serait louable si ce n’était pas pour faire tourner un moteur diesel.
Mais ça s’arrête là.
Et ce n’est pas, lectrices chéries, parce que le mocassin de chevreau a ma préférence pour sa souplesse et son confort.
La sandalette à semelle de bois et à vague empeigne de corde est laide, inconfortable et oblige à se laver les pieds dès qu’on est allé chercher le pain, ce qui est peu pratique et gaspille de l’eau, denrée de plus en plus rare.
À la surface de ma cervelle vaguement désembrumée a alors commencé à surnager un souvenir de cours de « Sciences Nat’ », cette merveilleuse discipline devenue « SVT ».
Et qu’a donc affleuré à la surface ?
« De quoi se nourrissent les plantes ? » avait demandé le professeur, sèchement, peu confiant dans notre inclination naturelle à l’effort.
Notre mutisme ayant prouvé que contrairement à une rumeur répandue par le corps enseignant, un élève est parfaitement capable de garder le silence en classe, le prof a continué :
«  Il lui faut de l’eau, des sels minéraux, divers nutriments et surtout de la lumière ! »
Bref, il a continué sur l’origine des sels minéraux et des nutriments qui allaient nourrir la plante.
Et là ! Ô surprise !
Tout ce qui n’était pas la lumière avait pour source tout ce qui vivait mais surtout ce qui mourait alentour...
D’autres plantes, des insectes et des tas d’autres bestioles, celles qui sont mortes et les déjections de celles qui vivaient et contenaient à leur tour des tas d’êtres vivants non végétaux et contribuaient à la croissance des plantes.
« Du coup » comme disent gens branchouilles, j’en ai retiré que le véganisme, comme la plupart des idéologies, reposait surtout sur un manque de connaissances criant.
Se sont ils aperçus, ces chevaliers de la salade, que bouffer des plantes, c’est quand même bouffer des bestioles transformées.
Non ! Non ! Non ! Le végan militant oublie bien légèrement que la loi de la nature n’est pas « Bouffer ou être bouffé » comme pensent les rêveurs et surtout les agents commerciaux.
Tout comme la « loi du marché » et sa main invisible, la loi véritable et inévitable c’est « Bouffer ET être bouffé ».
Que ce soit par une bête ou une plante.
On finit toujours bouffé...
Bref,  pas moyen d’échapper à ça : Quoiqu’on mange, il y a de la bestiole dedans.
De quoi qu’on se vête, de cuir ou de fibre végétale, on s’habille de bestiole et de plante.
Tout est plus ou moins transformé mais néanmoins il y a des éléments animaux et des éléments végétaux dedans.
Nous avons tous des atomes de Charlemagne et de César.
Et ils ne sont pas tous arrivés par le chemin du plumard au fil des générations, une certaine quantité est passée par nos assiettes...
Bref...

Commentaires

Bon, les commentaires sont de nouveau ouverts.

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 14 août 2022

Répondre à ce commentaire

L'extrémisme pour quelque sujet que ce soit est une vraie catastrophe !

Écrit par : Fabie | lundi, 15 août 2022

Répondre à ce commentaire

On pourra toujours recycler la peau et les os des éleveurs, bouchers ,charcutiers qui ne serviront plus à rien .

Écrit par : Nina | lundi, 15 août 2022

Répondre à ce commentaire

ce qui m'ahurit le plus, c'est que le vegan veut manger des choses qui ont l'aspect et le goût de la viande, et qu'on fabrique pour lui du faux saucisson, du faux pilon de poulet, du faux hamburger etc etc

Écrit par : Adrienne | lundi, 15 août 2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire